McDonald's conserve son immobilier, l'action monte

le
0

(Actualisé avec des précisions, cours de Bourse) par Lisa Baertlein 10 novembre (Reuters) - McDonald's MCD.N ne se séparera pas de ses actifs immobiliers pour les regrouper au sein d'une société d'investissement (REIT) ad hoc, a déclaré mardi le directeur général Steve Easterbrook, à l'occasion d'une rencontre avec les investisseurs. Le leader mondial de la restauration rapide a également augmenté son dividende de 5%, à 89 cents par action au quatrième trimestre contre 85 cents, et confirmé qu'il antipait des ventes positives à périmètre comparable au quatrième trimestre, pour l'ensemble de ses segments d'activité. Pour l'exercice 2016, McDonald's projette une croissance globale des ventes de 3% à 5%. L'agence Standard & Poor's a annoncé qu'elle déclassait la note de McDonald's à BBB+, assortie d'une perspective stable, en raison du projet de la chaîne de restituer plus de capital à ses actionnaires. L'action ne gagnait plus que 0,2% à 113,12 dollars à une heure de la clôture, dans des échanges étoffés, après avoir inscrit un record de 114,99 dollars en séance. Un rebond des ventes trimestrielles a éloigné pour McDonald's la perspective de devoir scinder ses actifs immobiliers, qui constituent historiquement une partie importante de ses activités. Les loyers collectés auprès des franchisés ont augmenté de 26% de 2009 à 2014. Ils ont représenté plus de 22% du chiffre d'affaires l'an passé. Après en avoir discuté en profondeur, le groupe a jugé que scinder ces actifs ne répondrait pas au mieux aux intérêts des actionnaires, les avantages éventuels d'une telle manoeuvre n'allant pas de soi et les risques étant trop grands, a expliqué Steve Easterbrook. (Wilfrid Exbrayat pour le service français)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant