McDo et les SDF : une affiche fait scandale

le , mis à jour le
2
McDonald's n'a pas vocation à nourrir tous les affamés de la terre, pouvait-on lire sur l'affiche dans la salle de repos des employés de Hyères.
McDonald's n'a pas vocation à nourrir tous les affamés de la terre, pouvait-on lire sur l'affiche dans la salle de repos des employés de Hyères.

McDonald's dérape. En cause, une affiche dans la salle de repos des employés de son restaurant de Hyères, dans le Var. Elle enjoint de manière très ferme aux salariés de ne pas nourrir les SDF sous peine de licenciement. En cause, le « repas équipier », soit celui que les employés ont le droit de consommer sur place. La direction du restaurant de Hyères rappelle qu'il « ne doit profiter qu'au salarié en question » et que « McDonald's n'a pas vocation à nourrir tous les affamés du territoire ! »

Un dérapage qui a évidemment choqué : la photo de l'affiche a été relayée sur les réseaux sociaux et les médias s'en sont mêlés, avec un très mauvais buzz à la clé...

C'est le magazine 60 Millions de consommateurs qui est à l'origine de la diffusion de la photo, qu'il a reçue d'un lecteur. Il a interrogé des salariés du restaurant concerné. En effet, au soir du 25 juillet, des SDF ont eu une altercation avec un salarié devant le restaurant de Hyères. Un autre, sans doute dans un esprit d'apaisement, leur a offert son hamburger, ce que la direction n'a pas apprécié.

Excuses

La polémique risquant d'égratigner l'image de l'enseigne, la direction de McDonald's France s'est promptement désolidarisée de l'initiative. Interrogé par Buzzfeed France, le siège français a reconnu l'incident, mais ajoute : « Le procédé et la formulation s'étant révélés maladroits, l'affiche a été retirée....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le mercredi 12 aout 2015 à 10:48

    Mc Do c'est de la nourriture pour SDF hélas.......pour leur santé.

  • M5997716 le mercredi 12 aout 2015 à 09:10

    Quelle époque incroyable ! Tout devient "politically incorrect", le moindre mot est source de scandale. Bientôt on ne pourra plus appeler un chat un chat, surtout s'il est de sexe féminin