Mayotte : les cadis, les militaires et la tête de cochon

le
5
La mosquée Ouangani sur Grande-Terre, la plus grande des îles de Mayotte.
La mosquée Ouangani sur Grande-Terre, la plus grande des îles de Mayotte.

Ce jeudi 30 janvier, non loin du boulevard des Invalides, les cadis ont froid. Dans leurs robes traditionnelles surmontées d'un fez jaune, six juges de paix musulmans venus de Mayotte patientent devant un grand immeuble en pierre de taille. Ils arrivent directement de l'océan Indien et leur première journée parisienne est bien chargée : après une rencontre avec des responsables de l'Église catholique, ils doivent être reçus au ministère de l'Intérieur. Pour leur faire accomplir un tel trajet - le premier du genre pour la majorité d'entre eux -, il fallait bien l'émotion suscitée par la profanation d'une de leurs mosquées à Mayotte. C'était le 31 décembre dernier, à quatre heures du matin : les fidèles arrivant à la prière ont eu la mauvaise surprise de découvrir une tête de porc à l'entrée du lieu de culte. Elle avait été lancée là quelques minutes auparavant. L'émoi dans la population, à 95 % musulmane sur ce département français d'outre-mer, est considérable. Peu nombreux sur la petite île, les consommateurs de cochon sont d'emblée visés par l'enquête qui très vite se concentre sur des militaires français. Lesquels avouent rapidement les faits, expliquant avoir agi à la suite d'un pari lors d'une soirée trop arrosée entre militaires et fonctionnaires de la police aux frontières (PAF).Blâmes administratifs "C'est très grave, ce qui s'est passé, surtout à cause du statut des protagonistes. Le ministre de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2683479 le mardi 4 fév 2014 à 17:09

    jssnews.com/.../mayotte-devient-le-premier-departement-islamique-de-fr...‎1 avr. 2011 - Et le premier « département-sharia » de France. Le gouvernement des Comores s'oppose fermement à l'annexion de Mayotte par la France.

  • M2496916 le mardi 4 fév 2014 à 17:03

    On a payé le voyage a six musulmans de Mayotte a Paris ? pour une tete de cochon !!! offerte en plus...

  • jeepinv le mardi 4 fév 2014 à 17:02

    Pour la profanation de Sainte Odile à Paris, pas de problème? On organise une excursion aus frais de la République?

  • rodde12 le mardi 4 fév 2014 à 16:57

    Ils ont vraiment une tête de cochon ces cadis. Je croyais que la république ne reconnaissait ni ne finançait aucun culte. Allez ouste dehors de la république ces bouffeurs de subventions.

  • M2496916 le mardi 4 fév 2014 à 16:56

    Mayotte, la plus grande maternité de FRANCE. Ce département nous ruineras.