Mayotte, département plombé par la crise

le
0
L'île devient officiellement le 101ème département français ce jeudi, malgré le report de l'élection du président de son conseil général. Elle va bénéficier d'aides élevées. Reste à «à savoir les utiliser».

Au début de l'année, le chef de l'État se rendait à Mayotte en prévision de la création du 101e département français. Pour les 186.000 habitants de l'île, la promesse devient réalité ce jeudi 31 mars, malgré que l'éléction du président de son conseil général a due être reportée, faute d'un quorum suffisant pour l'élire. Un nouveau rebondissement dans un processus qui en promet encore d'autres.

Si 2010 a préparé le processus de départementalisation, Mayotte a encore du chemin à parcourir: les défis économiques et sociaux sont énormes. Économiques d'abord, parce que l'île est dans une situation difficile. Selon la note de conjoncture de l'Institut d'émission des départements d'outre-mer (Iedom, le relais outre-mer de la Banque de France) publiée récemment, l'année dernière a été particulièrement atone dans tous les secteurs (notamment l'agriculture, le BTP, le commerce). Le marché de l'emploi a continué de se détériorer, la consommation a reculé

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant