Mayotte : après les tensions, Valls annonce 50 millions d'aides

le
2
Mayotte : après les tensions, Valls annonce 50 millions d'aides
Mayotte : après les tensions, Valls annonce 50 millions d'aides

Manuel Valls, qui recevait mardi à Matignon des élus de Mayotte, a annoncé une série de mesures - dont le coût s'élève à 50 millions d'euros - en faveur de cette île française de l'océan indien en proie à d'importantes difficultés financières et secouée récemment par un conflit social qui a paralysé le département plus de deux semaines avec des violences urbaines pendant plusieurs nuits.

Aides financières

Dans un communiqué publié à l'issue de la rencontre, Manuel Valls a notamment annoncé un rattrapage de la dotation globale de fonctionnement (DGF) des communes par rapport à la métropole et un transfert aux communes, sur trois ans, des recettes d'octroi de mer actuellement perçues par l'Etat. Le Conseil départemental de Mayotte recevra par ailleurs une compensation des dépenses consacrées à l'aide sociale à l'enfance et l'annulation de créances à l'Etat au titre de l'impôt sur le revenu.

Plan contre l'insécurité

Le Premier ministre a également annoncé un plan contre l'insécurité et l'immigration clandestine, qui pourrait consister, selon des élus, en un renforcement de personnels et moyens pour les forces de l'ordre. Ce plan sera présenté sur l'île dans un mois, peut-être par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. Les fonctionnaires territoriaux feront également l'objet d'un plan de formation.

VIDEO. Violences urbaines à Mayotte en marge de la grève générale (13/04/16)

Un recensement tous les ans à partir de 2017

La ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin, a précisé devant la presse que l'arbitrage définitif concernant les diverses sommes allouées aux collectivités se trouverait dans le prochain projet de loi de Finances. Mais il s'agissait pour le gouvernement, a-t-elle indiqué, «en allégeant un peu les contraintes financières, de mettre davantage (les collectivités) en mesure de répondre aux besoins de la population». Ainsi le conseil départemental recevra une ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • opelin il y a 8 mois

    Avant même le lancement du processus d’intégration de Mayotte à la république en tant que département TOUT le monde avait prédit que ce serait le merdier ... et on va continuer à grand renforts de millions du contribuable à alimenter ce puits sans fond ???

  • charleco il y a 8 mois

    C'est la distribution avant les élections.