Mavuba : « Sur un match, tout le monde a sa chance »

le
0

Rio Mavuba, le capitaine de Lille, était présent en conférence de presse à la veille de la finale de la Coupe de la Ligue contre le PSG. Le milieu du LOSC invite ses coéquipiers à lâcher les chevaux pour ne rien regretter après la rencontre.

Rio Mavuba, qu’est-ce qu’on se dit avant d’affronter une équipe comme le PSG ? On se dit que même si on a peu de chances, on jouera à fond. On ne veut pas trop se préoccuper du PSG. On va lâcher les chevaux, essayer de les faire douter et gagner ce match. Est-ce le meilleur moment pour les jouer au regard des formes des deux équipes ? On est dans une forme assez intéressante, maintenant c’est sûr que même si notre série de six victoires nous a donné pas mal confiance, demain ce sera un tout autre match, une toute autre compétition, ce sera une finale, Paris a l’habitude de remporter des trophées. Il faut qu’on fasse ce qu’on a à faire, qu’on se lâche pour ne pas avoir des regrets comme Lorient a pu en avoir en demi-finale de Coupe de France. Le PSG est quand même favori pour cette finale… Oui, c’est clair. Ils ont une puissance financière qui les met logiquement au-dessus en championnat. Mais sur un match, tout le monde a sa chance. Lorient l’a prouvé mardi, ils ont eu des situations. On a su faire 0-0 au Parc des Princes en championnat, donc pourquoi ne pas les embêter et gagner ce match ?

« Boufal est en pleine forme, mais il aura besoin du collectif »

Quelles sont les armes du LOSC pour tenter de l’emporter ? On a déjà une bonne assise défensive, même si l’année dernière on avait sauté au PSG, on en avait pris six. On peut les mettre en difficulté grâce à notre assise défensive. On a des joueurs en pleine forme devant, je ne citerai pas d’individualités, mais je pense que c’est par notre collectif qu’on réussira. Sofiane Boufal est en pleine forme, mais il aura aussi besoin du collectif. Il faudra réussir un match parfait, ou quasi-parfait. Qu’est-ce qui a changé depuis le début de la saison, où Lille était régulièrement relégable ? En dehors du changement d’entraîneur qui est un changement important, il y a eu une prise de conscience des joueurs. On pensait que ça allait venir comme ça, qu’on avait du potentiel. Mais on n’arrivait pas à marquer. Il ne faut pas se cacher, le Mercato hiver a fait du bien, ça change la donne. C’est aussi une histoire de confiance. Depuis un certain moment on arrive à marquer rapidement et ça change le cours du match. Vous jouez moins ces dernières semaines, débuterez-vous demain ? Je ne sais pas, je n’en ai aucune idée. Il y a eu une remise en question de tous depuis l’arrivée du nouveau coach, y compris pour moi. Pour demain, vous verrez avec l’entraîneur. Est-ce que vous vous dîtes que c’est votre dernière finale ? Je vais profiter comme si c’était la dernière. Mais comme je l’ai dit à Florent Balmont, on reviendra l’année prochaine ! J’espère revenir. Propos recueillis par Steve Picard au Stade de France
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant