Mauvaises surprises dans les compléments alimentaires

le
0
Un laboratoire a analysé 165 compléments alimentaires contre les troubles de l'érection estampillés « 100% naturels » : 70% contenaient illégalement des molécules actives utilisées dans des médicaments.

Un nouvel épisode vient alimenter les craintes vis-à-vis des compléments alimentaires. Alors qu'ils échappent largement aux contrôles sanitaires, se prévalant d'une composition «100 % naturelle», certains contiendraient des molécules dont les effets seraient comparables à ceux des médicaments. En 2008, Myriam Malet-Martino, professeur à l'université Paul Sabatier de Toulouse, envoyait une première alerte sur l'un des compléments alimentaires contre troubles de l'érection. Le «Start Up for him» commercialisé par l'entreprise de charme de Marc Dorcel, estampillé «100 % naturel», contenait en fait du tadalafil. Cette molécule du Cialis (le concurrent direct du Viagra) est utilisée dans le traitement médicamenteux des troubles de l'érection.

Sans réponse, qua...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant