Mauvaise blague belge pour l'OL

le
0
Mauvaise blague belge pour l'OL
Mauvaise blague belge pour l'OL

Complètement à côté de la plaque pour son grand retour en Ligue des Champions, Lyon a concédé le nul (1-1) sur la pelouse de la Gantoise. Très volontaires, les Belges auraient pu espérer mieux s'ils n'avaient pas joué à dix pendant plus d'une mi-temps.

La Gantoise 1 - 1 Lyon

Buts : Milicevic (68e) pour les Buffalos // Jallet (58e) pour les Gones

Trois ans et six mois que joueurs, membres du staffs et supporters attendaient ça. Trois ans et six mois que les Gones voulaient regoûter aux saveurs de la plus grande compétition européenne. Comme tout jeune homme s'apprêtant à retrouver une ex ravissante, l'Olympique Lyonnais voulait séduire. Mais comme beaucoup de ces jeunes hommes, l'OL a manqué son rendez-vous comme il avait manqué le précédent, à Nicosie. Une histoire de penaltys. Tétanisé par l'enjeu, le petit Gone a complètement perdu ses moyens face à une fille que tout le monde voyait dans son lit après deux ou trois techniques de dragues vaseuses. Débordé par les questions incessantes de la belle Belge, l'amateur de quenelles au brochet a claqué des dents pendant un long moment, avant d'enfin arriver à aligner trois mots. Pourtant aidé par plusieurs coups du sort, le petit Lyon n'a obtenu qu'un petit numéro de téléphone. Et n'est même pas sur que ce soit un vrai.

Lyon en mode moules frites


Pour leur grand retour en Ligue des Champions, les Lyonnais n'arrivent pas à Gand dans une dynamique positive. Privés de leur joueur phare et n'ayant toujours pas réussi à développer leur jeu en Ligue 1, les hommes d'Hubert Fournier veulent se rassurer face aux champions de Belgique qui comptent eux sur un surplus de motivation pour faire tomber les favoris. Et cette motivation, elle se ressent dès le début du match. Malgré une défense à 3, les Belges sont là pour jouer et ce sont eux qui alertent les premiers le gardien adverse (2'). Les Gones ne sont clairement pas à leur aise en ce début de rencontre et manquent même d'encaisser l'ouverture du score (9') sur une accélération de Depoitre qui laisse Samuel Umtiti sur place. Sans Anthony Lopes, qui dévie le ballon sur sa barre, les Rhodaniens auraient pu très mal débuter cette nouvelle campagne en C1. Malgré cette alerte, les hommes d'Hubert Fournier ne sortent pas la tête de l'eau et subissent les offensives répétées des Buffalos.

Dans la moitié de terrain adverse, Valbuena peine à organiser le jeu et les déplacements lyonnais ne sont que latéraux. A l'inverse, les champions de Belgique utilisent très bien les ailes et posent beaucoup de soucis à Morel et Rafael, titularisés ce soir. Dans l'entrejeu, même Maxime Gonalons est en souffrance,…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant