Mauvais payeur, le ministère de la Justice met une PME en danger

le
0
Spécialiste de la reconnaissance vocale et du nettoyage d'images vidéo, Lipsadon, attend une facture de l'État de 226.000 euros.

C'est l'histoire d'une PME au bord du dépôt de bilan parce que son unique client a la fâcheuse habitude de régler ses factures avec un ou deux ans de retard... Une histoire qui serait banale dans une France en crise si ce client n'était pas... le ministère de la Justice! Spécialiste de la reconnaissance vocale et du nettoyage d'images vidéo, Lipsadon, installée à Laudun-l'Ardoise (Gard), est la seule entreprise du genre reconnue experte auprès des tribunaux. Démantèlement du gang des barbares, évasion d'Antonio Ferrara, assassinat du bâtonnier Sollacaro en Corse, trafic de drogue à Marseille... les juges d'instructions font appel à la société créée en 2008 par Norbert Pheulpin, dans le cadre d'écoutes notamment.

Mais les impayés s'élèveraient aujourd'hui à 226.000 euros, selon Norbert Pheulpin. Pour la deuxième fois...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant