Mauroy et Cohen-Solal condamnés en appel

le
0
INFO LE FIGARO - L'ancien premier ministre et l'élue socialiste parisienne ont vu leur peine confirmée et même aggravée dans une affaire d'emploi fictif.

La 6e chambre correctionnelle de la Cour d'appel de Douai a confirmé jeudi matin le jugement du tribunal correctionnel de Lille du 4 février 2011 condamnant l'ancien premier ministre socialiste Pierre Mauroy et Lyne Cohen-Solal, actuellement adjointe au maire PS de Paris.

Mme Solal devra rembourser à la communauté urbaine de Lille les salaires qu'elle a indûment perçus pour un emploi fictif, de mars à décembre 1992. Ce jeudi, les magistrats de la Cour d'appel de Douai ont été plus sévères que les juges du tribunal correctionnel. Ils ont assorti les condamnations prononcées à des intérêts à verser sur les sommes dues, calculés à compter du jugement de première instance. Et ils ont majoré l'indemnisation de la partie civile pour les frais de procédure.

Onze années se sont déjà écoulées, dans cette affaire, depuis le premier dépôt de plainte d'un contribuable lillois, Éric Darques. Son avocate, Sylvie Van Engelandt, estime que «c'est à juste titre que la Cour

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant