Maurice Lévy: «Publicis ne deviendra pas américain»

le
0

INTERVIEW - Le président du directoire du groupe Publicis combat les fantasmes autour de la fusion avec Omnicom.

Pour la dernière année avant fusion avec Omnicom, Publicis a publié des résultats records.

LE FIGARO.- La fusion avec Omnicom sera-t-elle décalée?

Maurice LÉVY.- La fusion est un processus laborieux qui demande un peu de temps. Nous avons déjà reçu 14 autorisations des autorités de concurrence, dont l'Europe et les États-Unis. Il ne reste que la Chine. Ensuite, il faudra attendre le feu vert des autorités boursières américaine et néerlandaise. Il ne faut pas oublier que cette fusion est la plus importante de l'histoire de notre secteur et un délai supplémentaire de deux mois ne changera pas le cours de l'histoire.

Comment vos clients ont-ils réagi?

Nous avons reçu le soutien de tous nos grands clients. Les annonceurs voient leur intérêt dans cette fusion, car ils savent...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant