Maurice Lévy craint que l'économie française ne se fasse "ubériser"

le
16
Maurice Lévy craint que l'économie française ne se fasse ubériser.
Maurice Lévy craint que l'économie française ne se fasse ubériser.

Se faire "ubériser". Un néologisme qui représente le cauchemar de Maurice Lévy. Dans une interview donnée au Financial Times, le P-DG de Publicis évoque les craintes ressenties par ses clients et lui-même : subir le même sort que les chauffeurs de taxi, subitement concurrencés par les véhicules de tourisme avec chauffeur d'Uber.

"Tout le monde commence à craindre de se faire ubériser, a expliqué Maurice Lévy. C'est l'idée qu'on se réveille soudainement en découvrant que son activité historique a disparu... Les clients n'ont jamais été aussi désorientés ou inquiets au sujet de leur marque et de leur modèle économique."

Uber, Airbnb, Amazon...

En cause : "le tsunami numérique" qui bouleverse donc les chauffeurs de taxi, mais également les hôteliers, concurrencés par la plate-forme Airbnb, ou les libraires, éclipsés par le géant Amazon. Un "tsunami" qui, selon le publicitaire, concerne aussi son secteur, chamboulé par l'émergence ultrarapide de nouveaux acteurs comme Google et Facebook, devenus en quelques années des mastodontes. Face à cette situation, "nous employons des geeks, des fondus d'informatique, des joueurs de jeux vidéo", affirme Maurice Lévy.

De plus, l'"ubérisation" entraîne un phénomène "sans précédent", selon un rapport sur la fiscalité des géants du Web remis au ministère des Finances en 2013, signalé par L'Expansion. : "Les gains de productivité générés par l'économie numérique ne se...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • grinchu1 le mercredi 7 jan 2015 à 12:59

    ce ne serait pas une mauvaise chose pour faire sauter certains blocages,les rentes de situations,les copinages etc...etc...

  • soulamer le mardi 6 jan 2015 à 17:32

    Demandez a un fonctionnaire de bosser dans une start up c'est une remise en cause quasi quotidienne incompatible avec l'esprit fonctionnaire à vie

  • indyta le mardi 6 jan 2015 à 08:36

    lire l analyse de notre eco qui a refuse la belle medaille..

  • indyta le mardi 6 jan 2015 à 08:35

    ce fisc qui nous asphyxie comme une pieuvreparce que des pingouins te font payer a leurs places!!!bouge toi, et fait en sorte que cela change;et c est pas notre president tout seul qui y fera quelqu chose;on est 1 milliard en Europe....

  • indyta le mardi 6 jan 2015 à 08:34

    tout est la:fiscalite inadapte;bon, c est un peu normal,mais onse reveille,hein!!

  • zzxcvb41 le lundi 5 jan 2015 à 22:58

    Et oui Levy, si tu n'evolue pas, tu creves

  • guymar le vendredi 2 jan 2015 à 12:54

    Cela fait longtemps que les petits commerçants des centre villes ont été uberisé et c'est pas fini, ils lorgnent sur les taxis, les pharmacies et tout ce qui génère le moindre bénéfice

  • frenchto le mercredi 24 déc 2014 à 08:06

    la nature a horreur du vide. Amazon est là car martine Aubry refuse de travailler le dimanche. Je fais la une hyperbole un peu exagérée mais les faits sont là. Quand je faisais mes études je travaillait au black et je conseille à tous les jeunes de le faire pour échapper à ce fisc qui nous asphyxie comme une pieuvre

  • fbordach le mercredi 24 déc 2014 à 07:59

    Petit Papa Noël, quand tu descendras du ciel, tu auras fort à faire. Il y en a, des arrêts à faire et des foyers à visiter. D'abord le petit François, qui n'a pas été tres sage mais qui croit beaucoup à toi! Trop peut être...

  • mi-ange le mercredi 24 déc 2014 à 07:09

    L'ancien modèle économique des 40 dernières années a montré ses limites au fur et à mesure du temps qui passe et le nouveau ne fonctionnera pas mieux car se constitueront des groupes encore plus puissants en appauvrissant les petites gens ...