Maurice Agnelet condamné à vingt ans de prison

le
0
Maurice Agnelet a été condamné à vingt ans de réclusion.
Maurice Agnelet a été condamné à vingt ans de réclusion.

Après quatre semaines de débats et sept heures de délibéré, la tension était extrême dans la salle de la cour d'assises de Rennes au moment du verdict qui allait sceller l'avenir de Maurice Agnelet. Accusé de l'assassinat en 1977 d'Agnès Le Roux, jeune et riche héritière d'un casino niçois, l'ex-avocat, aujourd'hui âgé de 76 ans, est resté imperturbable à l'énoncé de la sentence : coupable, avec préméditation. La peine ? Vingt ans de réclusion criminelle. Dans la salle, pleine à craquer, un cri de victoire a retenti, des pleurs ont éclaté. Sur le banc des parties civiles, les deux soeurs et le frère de la victime, qui ont assisté à tous les débats, se sont serrés les uns contre les autres, submergés par l'émotion. Certains de leurs enfants, présents au moment du verdict, ont connu depuis leur plus jeune âge le poids de cette affaire hors norme, sans cadavre ni scène de crime.

Avant que la cour ne se retire pour délibérer, l'accusé, qui a toujours clamé son innocence, d'une voix bredouillante puis plus assurée, a prononcé quelques mots. "Je voudrais demander pardon à la famille Le Roux pour le mal que j'ai pu leur faire par mes attitudes, par mes propos, depuis la disparition d'Agnès, la disparition incroyable et dramatique", a-t-il déclaré. Les membres de cette famille qui espéraient un ultime aveu et attendent des réponses depuis trente-six ans sur le sort qu'a pu connaître leur soeur n'ont pas cru un seul instant à ce tardif...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant