Maurel & Prom: réduit légèrement sa perte semestrielle.

le
0

(CercleFinance.com) - Maurel & Prom, la 'junior' pétrolière centrée sur le Gabon sur laquelle Pertamina devrait bientôt lancer une OPA, a réduit sa perte durant la première moitié de son exercice 2016, à la faveur du redressement de sa production et d'économies.

Durant le premier semestre (S1), le groupe a réduit sa perte consolidée de 15,9% à 37 millions d'euros. En cause, selon la direction : 'une variation de change défavorable et (...) la perte consolidée de SEPLAT', société nigériane dans lequel le groupe détient une participation.

Sur la période son CA a reculé de 10,1% à 142 millions alors que le cours du Brent a baissé de 27% en un an, à 39,2 dollars le baril de Brent. Mais la production d'hydrocarbures du groupe s'est reprise de 43% sur la période à 25.144 barils d'équivalent-pétrole/jour, grâce notamment à une reprise au Gabon, ce qui a permis de limiter la baisse.

Le groupe indique aussi qu'il a abaissé ses coûts opérationnels de 10%, limitant ainsi la baisse de l'excédent brut d'exploitation à 10% et 57 millions, d'une une marge stable de 40% environ.

Maurel & Prom souligne aussi qu'il a négocié 'un aménagement des covenants bancaires'. Il prévoit notamment le retour du ratio d'endettement net consolidé maximal du groupe / EBITDAX de six fois au 30 juin 2016 à trois fois au 30 juin 2018.

De 102 millions au 30 juin 2015, la trésorerie du groupe est grimpée à 230 millions un an plus tard.

Rappelons enfin que les actions Maurel & Prom détenues par Pacifico, le holding de Jean-François Hénin, ont été cédées au groupe d'Etat indonésien Pertamina' sur la base d'un prix de 4,20 euros par titre plus 0,50 euro de complément de prix éventuel, 'en fonction des prix du baril en 2017'. Pertamina s'est aussi engagé à lancer une OPA sur la totalité du capital de Maurel & Prom dans les mêmes conditions.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant