Maurel & Prom: en baisse, production perturbée au Gabon.

le
0

(CercleFinance.com) - A la Bourse de Paris, l'action Maurel & Prom perd près de 4% à 3,03 euros dans un marché en baisse de 1% environ. La junior pétrolière a fait état ce matin d'une perturbation de sa production au Gabon, son pays clé, en raison de travaux sur un oléoduc qui devraient cependant prendre fin ce mois-ci.

Entre décembre 2015 et février 2016, indique le groupe, le contrat d'exploration et de partage de production (CEPP) gabonais Ezanga a permis d'extraire en moyenne 27.610 barils/jour (b/j), avec une pointe 28.262 b/j en février.

'Le niveau de production minimum requis, susceptible de constituer un cas de remboursement accéléré et fixé à 27.500 b/j en moyenne sur la période 1er décembre 2015 - 29 février 2016, a donc été atteint', affirme la junior pétrolière, quoique de justesse.

Début mars, le CEPP Ezanga produisait toujours environ 28.000 b/j. Mais depuis lors, 'l'opérateur de l'oléoduc Total Gabon (permettant l'évacuation du pétrole vers les terminaux, ndlr) a de nouveau entrepris des travaux', indique Maurel & Prom. Ce qui implique une baisse de pression dans l'oléoduc, et donc de son débit, et a conduit Maurel & Prom à 'limiter, à partir de mi-mars 2016, la production de ses champs.'

En conséquence, la production moyenne opérée du CEPP gabonais devrait baisser de l'ordre de 30% en mars. Selon Total Gabon, les travaux devraient se terminer à la fin du mois, ce qui devrait ensuite permettre un retour de la pression dans l'oléoduc, et de la production du CEPP concerné, à la normale.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant