MAUREL & PROM : Chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2010

le
0
Communiqué

PARIS, November 4, 2010 /PRNewswire/ --

- Chiffre d'affaires (hors Nigéria) cumulé 9 mois 2010 en progression de 74% à 223,7 MEUR

- Montée en puissance de la production au Gabon : droits à enlèvement sur le T3 2010 de 14 565 b/j soit une moyenne de 11 415 b/j sur les 9 premiers mois 2010

- Clôture des accords de cession au Nigéria au T3 2010 ; la production attribuée à SEPLAT au T3 2010 sera prise en compte au T4 2010 : premier enlèvement planifié mi-novembre

    
    Activité du 3ème trimestre 2010

    - Chiffre d'affaires (hors Nigéria)

        - T3 2010 : 92,5 MEUR

        - 9 mois cumulés : 223,7 MEUR

    - Droits à enlèvement au T3 2010 : 14 565 b/j (hors Nigéria)
      +33% par rapport au T2 2010 et +59% par rapport au T3 2009

        - Onal : 9 974 b/j

        - Omko :   758 b/j

        - Omgw : 3 280 b/j

        - Ombg :   225 b/j

        - Banio :  329 b/j

    - Clôture des accords de cession d'intérêts au bénéfice de SEPLAT (M&P 
      45%) dans les OMLs 4, 38 et 41 au Nigéria

        - Prise en compte progressive de la production

        - Levée de financements (dont tirage du RBL pour 240 M$ et
          placement privé sous forme d'OCEANE pour 70 MEUR)

        - Premier enlèvement programmé en novembre 2010

    - Confirmation de la découverte du champ de Sabanero en Colombie

        - Mise en évidence d'huile lors du forage du puits SAB-1

        - Confirmation de la découverte avec le succès du puits
          SAB-SE-1 : 500 b/j en test

    - Développement du champ OMOC-Nord

        - Succès du puits OMOC-N-301 : 1 600 b/j en test

        - Forage du puits OMOC-N-201 : résultats en cours d'analyse

        - Deux forages en cours : OMOC-N-103 et OMOC-N-302

Chiffre d'affaires du 3ème trimestre et des 9 premiers mois de 2010 (hors Nigéria)

    
    en MEUR      T1 2010 T2 2010 T3 2010* 9 mois   9 mois   T3 2009
                                            2010     2009
    Taux de
     change        1,383   1,273   1,291   1,315    1,366     1,430
 
    Congo            0,0     0,0     0,2     0,2      0,1       0,0
    Tilapia          0,0     0,0     0,0     0,0      0,1       0,0
    Kouilou          0,0     0,0     0,2     0,2      0,1       0,1
    Gabon           33,5    64,8    75,6   173,9     73,9      40,4
    Banio            1,1     1,7     1,0     3,8      4,0       1,6
    Onal            26,8    49,1    52,5   128,4     50,3      29,2
    Omko             5,6     5,6     4,1    15,3     19,7       9,5
    Omgw             0,0     7,2    16,8    24,0      0,0       0,0
    Ombg             0,0     1,2     1,1     2,3      0,0       0,0
    Tanzanie         0,1     0,2     0,0     0,4      0,0      40,4
    Mnazi bay        0,1     0,2     0,0     0,4      0,0       1,6
    Production
     pétrolière     33,5    65,2    75,8   174,4     74,1 135% 40,4 87%
 
    Service
     pétrolier      23,5    27,5    24,0    75,0     61,7 22%  18,8 27%
 
    Autres          -8,1   -10,2    -7,3   -25,7     -7,2      -6,4
 
         TOTAL      48,9    82,4    92,5   223,7    128,6 74%  52,9 74%
 

*le chiffre d'affaires du 3ème trimestre est calculé en soustrayant au chiffre d'affaires des 9 premiers mois de l'année le chiffre d'affaires du 1er semestre.

L'augmentation du chiffre d'affaires résulte de la montée en puissance de la production des champs au Gabon.

Le Groupe a constaté un chiffre d'affaires de 0,4 MEUR sur le champ de Mnazi Bay en Tanzanie dont le Groupe a acquis 38,22% des intérêts en 2009.

Début 2009, le Groupe a mis en place, à l'occasion de la conclusion du financement du Reserve Based Loan, des instruments de couverture sur les cours du baril. Le prix moyen de couverture sur les 9 premiers mois de 2010 s'établit à 60,9 $/b alors que le cours du Brent s'élève à 77,1 $/b en moyenne. Il en ressort un ajustement négatif de 25,7 MEUR.

Hors effet de la couverture, le prix de vente moyen au Gabon pour les 9 premiers mois de 2010 s'établit à 76,1 $/b pour les productions d'Onal, Omko, Ombg et Omgw, et à 60,8 $/b pour la production de Banio.

Le chiffre d'affaires contributif de Caroil au 3ème trimestre 2010 (services pétroliers) atteint 24,0 MEUR contre 18,8 MEUR sur la même période de 2009, soit une progression de 28%. Exprimé en dollars américains, le chiffre d'affaires contributif de cette activité s'élève à 30,9 MUS$ contre 27,1 MUS$ au 3ème trimestre 2009.

En cumulé sur 9 mois, le chiffre d'affaires social de Caroil est stable à 143 MUS$.

L'activité de Caroil a été réalisée à hauteur de 69 % avec des clients autres que Maurel & Prom.

    
    Données d'environnement     2010    2009 Variations
                              9 mois  9 mois
    Taux de change (EUR/US$)   1,315   1,366        -4%
    Taux de change (US$/EUR)    0,76    0,73        -4%
    Brent (US$/baril)           77,1    57,1       +35%

Droits à enlèvement[1] au T3 2010 de 14 565 b/j, soit une moyenne sur les 9 premiers mois 2010 de 11 415 b/j.

Le tableau ci-après, en barils par jour, reprend les différentes données de production des trois premiers trimestres de l'année 2010.

    
        2010  Production brute des champs[1]
    en boepd   T1      T2      T3    9 mois
 
    Gabon    10 654  13 299  17 441  13 823
    Banio       354     251     364     323
    Onal      8 534  10 197  12 422  10 399
    Omko      1 610   1 088     944   1 212
    Omgw        156   1 518   3 472   1 727
    Ombg          -     245     238     162
 
        2010      Droits à enlèvement[1]
    en boepd   T1      T2      T3    9 mois
 
    Gabon     8 645  10 969  14 565  11 415
    Banio       354     251     329     311
    Onal      6 852   8 188   9 974   8 349
    Omko      1 293     874     758     973
    Omgw        146   1 424   3 280   1 628
    Ombg          -     232     225     153
 

    Table Continued Below

        2010     Production en part
                   Maurel & Prom[1]
    en boepd    T1     T2     T3  9 mois
 
    Gabon    9 132  11 607 15 436 12 082
    Banio      354     251    364    323
    Onal     7 254   8 668 10 559  8 839
    Omko     1 369     925    803  1 030
    Omgw       156   1 518  3 472  1 727
    Ombg         -     245    238    162
 
        2010     Production vendue[1]
    en boepd   T1     T2     T3  9 mois
 
    Gabon    7 100 11 985 14 043 11 068
    Banio      306    342    243    297
    Onal     5 627  9 011  9 699  8 127
    Omko     1 167  1 014    746    974
    Omgw         -  1 392  3 136  1 521
    Ombg         -    226    218    149

Le troisième trimestre 2010 constate la hausse de la production du champ Onal illustrant l'action de l'injection d'eau, et du champ Omgw, suite au raccordement de deux puits supplémentaires. A noter que les champs Omgw et Ombg sont actuellement en phase de test longue durée. La part d'intérêt du Groupe est donc de 100% sur ces deux champs ; elle passera à 85% une fois l'Autorisation Exclusive d'Exploitation obtenue.

Les droits à enlèvement au Gabon au T3 2010 progressent de 33% par rapport au T2 2010 et de 59% par rapport au T3 2009 à 14 565 b/j.

La production d'huile et de gaz au Venezuela, après prélèvement en nature de 30% sur l'huile est de 872 barils par jour équivalent pétrole sur le troisième trimestre. L'huile représente 45% de la production. Cette activité, consolidée par mise en équivalence (SME), ne rentre pas dans le chiffre d'affaires du Groupe.

Clôture des accords de cession au Nigéria

Au Nigéria, la signature définitive des accords entre SEPLAT (société de droit nigérian, M&P 45%), SPDC, TOTAL et ENI a été effective au 30/07/2010.

Le transfert de propriété a nécessité la mise en place d'installations de comptage au cours du mois d'août. La production n'a été reconnue qu'une fois les nouveaux compteurs installés et acceptés par les parties prises. Des discussions sont en cours afin d'arrêter la facturation rétroactive sur cette phase de transition, dont les dates peuvent variées selon les champs.

Dans l'attente de la signature d'une autorisation d'exportation dont la procédure a abouti fin octobre, il n'y a pas eu d'enlèvement au cours du troisième trimestre 2010.

Le premier enlèvement, comprenant ce rattrapage, aura lieu mi-novembre 2010, permettant au Groupe de constater le chiffre d'affaires correspondant.

La production actuelle à 100% des champs est de l'ordre de 28 000 b/j, à comparer aux estimations initiales issues des études de l'auditeur indépendant et évaluées à environ 12 500 b/j. Cette production pourra retrouver un niveau de l'ordre de 30 000 b/j avec la reprise de la production de condensats associée à la production de gaz du champ de Sapele, momentanément arrêtée à cause des travaux de maintenance en cours sur l'usine électrique approvisionnée.

La conclusion des ces opérations a conduit Maurel & Prom à procéder à la mise en place des financements suivants :

- émission d'OCEANE à échéance 2015 sous forme de placement privé : 70 MEUR ;

- tirage de la facilité de type RBL (Reserves Based Loan) fin juillet 2010 : 240 M$ ;

- mise en place d'une ligne de crédit court terme en juillet 2010 : 50 M$.

Découverte du champ de Sabanero en Colombie

Le puits d'exploration SAB-SE-1 a mis en évidence la présence de pétrole brut de 12degrees API dans la formation Carbonera C7. Ce second forage avait pour but de confirmer la productivité de la découverte effectuée en juillet 2010 avec le puits SAB-1 et l'épaisseur du réservoir. La hauteur utile d'huile est de 27 pieds (8 m), dont 15 pieds (4,5 m) ont été perforés donnant un débit de 500 barils par jour, contre 140 barils produits par le premier puits avant l'arrivée de l'eau.

Sur la base des données issues des deux puits forés à ce jour et d'une couverture sismique en 3D, l'extension pourrait avoir une superficie de 40 km2 avec une hauteur utile d'huile de 30 pieds (9 m). Les conditions d'exploitation et la qualité du pétrole paraissent semblables à ceux du champ pétrolier de Rubiales (situé à 50 km au sud-ouest).

Un programme de forage de trois puits est planifié. Le démarrage du premier devrait intervenir avant la fin novembre 2010. C'est à l'issue de ces trois forages que la commercialité des réserves pourra être établie.

Développement du champ Omoc-N : mise en évidence d'un nouveau compartiment sur Onal

Le puits de délinéation OMOC-N-301 a rencontré dans la formation des Grès de base des réservoirs imprégnés d'hydrocarbures dont 44 m ont été perforés.

Lors des tests effectués sur une duse 32/64'', un débit de 1 600 b/j d'huile a été observé. Les échantillons d'huile collectés mettent en évidence une huile de 33degrees API.

Ce puits qui a démontré la présence d'un nouveau compartiment au Grès de base, prouve une extension au Sud-Est du champ d'Onal.

Un deuxième puits (OMOC-N-302) est en cours de forage dévié depuis la même plateforme et devrait déterminer l'importance de cette extension.

Le puits OMOC-N-201 a mis en évidence des hauteurs utiles d'huile de 6 m dans le Kissenda Supérieur, 10 m dans le Kissenda Inférieur et 4 m dans les Grès de base. Ces résultats sont en cours d'analyse.

Le puits OMOC-N-103 est actuellement en cours de forage.

LEXIQUE

Production brute des champs : production à 100%.

Production en part Maurel & Prom : production brute - part des partenaires.

Redevances minières au Gabon : les redevances sont réglées en devises au Gabon

Droits à enlèvement : production en part - redevances payées en nature - part de > de l'Etat payée en nature + impôt sur les sociétés si le > de l'Etat est réglé en nature.

Production vendue : droits à enlèvement -/+ stock.

Prix de vente : au Gabon les prix sont définis par l'Etat selon la qualité des huiles et les prix de référence. Il faut ensuite en déduire les frais de commercialité négociés de gré à gré.

Chiffre d'affaires : droits à enlèvement x prix de vente. Le chiffre d'affaires est constaté à la date d'enlèvement de la production.

Impôts et taxes : le > revenant à l'Etat Gabonais est réglé en devises sur le champ de Banio et en nature sur les champs d'Onal, Omko, Omgw et Ombg. L'impôt sur les sociétés gabonais, qui est inclus dans le profit oil de l'Etat, est systématiquement reconnu en chiffre d'affaires.

Chiffre d'affaires du T2 : le chiffre d'affaires du deuxième trimestre est calculé en soustrayant du chiffre d'affaires du semestre le chiffre d'affaires du 1er trimestre.

Chiffre d'affaires du T3 : le chiffre d'affaires du troisième trimestre est calculé en soustrayant du chiffre d'affaires cumulé des 9 premiers mois de l'année le chiffre d'affaires du 1er semestre.

Plus d'informations : http://www.maureletprom.fr

Ce document peut contenir des prévisions concernant la situation financière, les résultats, les activités et la stratégie industrielle de Maurel & Prom. Par leur nature même, les prévisions comportent des risques et des incertitudes dans la mesure où elles se fondent sur des évènements ou des circonstances dont la réalisation future n'est pas certaine. Ces prévisions sont effectuées sur la base d'hypothèses que nous considérons comme raisonnables mais qui pourraient néanmoins s'avérer inexactes et qui sont tributaires de certains facteurs de risques tels que les variations du cours du brut ; les variations des taux de change ; les incertitudes liées à l'évaluation de nos réserves de pétrole ; les taux effectifs de production de pétrole ainsi que les coûts associés ; les problèmes opérationnels ; la stabilité politique ; les réformes législatives et réglementaires ou encore les guerres, actes de terrorisme ou sabotages.

    
          Maurel & Prom est coté sur Euronext Paris - compartiment A -
                             CAC mid 100 Indice
             Isin FR0000051070 / Bloomberg MAU.FP / Reuters MAUP.PA


    ---------------------------------

    [1] Voir lexique, sans prise en compte du Venezuela et du Nigéria



    Communication :
    INFLUENCES
    T: +33(0)1-42-72-46-76
    E: communication@agence-influences.fr

Maurel & Prom

Communication : INFLUENCES, T: +33(0)1-42-72-46-76, E: communication@agence-influences.fr .


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant