MAUREL ET PROM : la baisse des prix du pétrole a pesé au premier semestre

le
0

(AOF) - Maurel et Prom chute de 1,06% à 2,77 euros après avoir enregistré au premier semestre un chiffre d'affaires de 142 millions d'euros alors que ce dernier était de 158 millions l'an dernier. Cette baisse de 10 % est due à la baisse de 27% des prix du pétrole, a indiqué la société pétrolière.

La décote qualité entre le Brent et le Rabi light a été de 2,21 dollars par baril au second trimestre 2016 contre 3,45 dollars par baril au trimestre précédent. Cette amélioration s'inscrit dans une perspective de rééquilibrage de l'offre et de la demande de l'industrie pétrolière mondiale et laisse espérer une remontée des prix du pétrole dans les mois qui viennent.

Les quantités d'huile produites ont quant à elles augmenté de 22 % à 21 169 baril par jour (b/j) en part Maurel & Prom, auxquelles s'ajoutent les quantités de gaz livrées en Tanzanie à hauteur de 23,7 Mpc/j en moyenne au premier semestre 2016, soit une production totale en part Maurel & Prom de 25 144 bep/j contre 17 581 bep/j au premier semestre 2015.

Au Gabon, l'opérateur de l'oléoduc a de nouveau entrepris en mars des travaux de renforcement de la ligne d'évacuation 12'' entre la station Coucal et la jonction avec l'oléoduc 18''. Ainsi la production a été limitée entre le 13 mars et le 5 avril 2016. Elle a repris progressivement et s'établit en moyenne sur le deuxième trimestre 2016 à 27 744 b/j (à 100 %), soit 22 195 b/j en part M&P, contre 19 910 b/j au premier trimestre 2016, soit une augmentation de 11 % d'un trimestre à l'autre.

En Tanzanie, Maurel & Prom, opérateur, a fourni 49 millions de pieds cube par jour (100 %) en moyenne au premier semestre 2016. Les livraisons de gaz dépendent de la demande de la compagnie nationale TPDC.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant