MAUREL ET PROM chute au SBF 120 après avoir réduit sa production de champs au Gabon en mars

le
0

(AOF) - Dans les premiers échanges, Maurel & Prom chute 5,08% à 2,99 euros après avoir dû limiter, à partir de mi-mars 2016, la production de ses champs au Gabon. A la suite de la réception du rapport final du raclage instrumenté effectué en août 2015, l'opérateur de l'oléoduc Total Gabon a de nouveau entrepris des travaux de renforcement de la ligne d'évacuation 12'' entre la station Coucal et la jonction avec l'oléoduc 18''. La réalisation de ces travaux ainsi que la constatation de montées en pression nécessitent une réduction contrainte de la pression de l'oléoduc.

A l'issue de ces opérations, la pression maximale de service de l'oléoduc devrait être rétablie à 85 bars, permettant une reprise normale de l'évacuation de la production. Le pétrolier a indiqué que l'impact de ces mesures de limitation de pression devrait se traduire par une diminution de 30 % de la production moyenne opérée pendant le mois de mars 2016, Maurel & Prom anticipant la fin des travaux pour fin mars 2016.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant