Maupay qualifie les Verts au bout du suspense

le
0
Maupay qualifie les Verts au bout du suspense
Maupay qualifie les Verts au bout du suspense

Au terme d'un match brouillon, Saint-Étienne s'est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de France grâce à sa victoire face à Troyes après prolongation (1-2). Les Verts restent engager sur trois tableaux.

Le debrief

La Coupe de France était leur bouffée d'oxygène, leur dernier objectif de la saison. Décrochés en Ligue 1, les Troyens misaient beaucoup sur cette compétition. Opposés à l'AS Saint-Étienne, les Aubois ont tout donné. Ils y ont cru lorsque Benjamin Nivet a déchiré la lucarne de Stéphane Ruffier à dix minutes de la fin du temps réglementaire. Mais cette année, rien ne sourit aux coéquipiers de Corentin Jean et c'est en prolongation qu'ils ont fini par céder (1-2). S'ils n'ont pas brillé dans le jeu, les Stéphanois ont fait preuve d'abnégation. Décimés par les blessures (Perrin, Clerc, Polomat, Karamoko, Assou-Ekoto, Tabanou, Corgnet, Hamouma, Bahebeck, Monnet-Paquet et Beric), ils ont fait durer le plaisir, comme lors de chaque rencontre de Coupe de France cette saison. Cette fois-ci, c'est Neal Maupay qui a sauvé son équipe. Un but à l'image de la rencontre. Une bonne inspiration d'Eysseric à la passe mais une réalisation qui n'a pas été pas à la hauteur, une défense qui a un peu trop tergiversé et a laissé Maupay se jeter devant Dreyer pour pousser le ballon au fond des filets du bout du pied. À l'arraché, les Verts se sont imposés et poursuivent leur calendrier démentiel. Toujours impliqués dans trois compétitions (Ligue 1, Ligue Europa et donc Coupe de France), ils enchaînent les matchs tous les trois jours. Un rythme difficile à tenir mais qu'aimerait bien connaître l'ESTAC. Avec uniquement la Ligue 1 à jouer, la fin de saison risque d'être longue et maussade dans l'Aube.

Le film du match

29eme minute
Longue ouverture de Tannane au point de penalty pour Pajot qui s'est projeté vers l'avant. Le milieu tente une reprise acrobatique mais Dreyer se couche bien sur sa gauche pour capter le ballon.

47eme minute
Longue ouverture en direction de B.Gueye qui prend le meilleur sur F.Pogba sur le côté droit de la surface. Excentré, l'attaquant tente de piquer son ballon par-dessus Ruffier, mais c'est trop croisé et ça passe devant la ligne de but stéphanoise.

63eme minute (0-1)
Après un but refusé pour hors-jeu, les Stéphanois repartent de l'avant avec Malcuit qui lance en profondeur Roux. Décalé sur la droite, l'ancien Lillois centre au cordeau pour Tannane qui trompe de près Dreyer, sorti à sa rencontre.

68eme minute
En difficulté en début de rencontre, Malcuit se montre de plus en plus sur l'aile droite. Il trouve Tannane dans la surface. Malgré un angle fermé, le néo-Stéphanois frappe en force. Bien placé au premier poteau, Dreyer repousse comme il peut des deux poings.

74eme minute
Décalé côté droit, Eysseric manque totalement son centre du pied droit mais le ballon prend finalement la direction de la lucarne de Dreyer qui claque le ballon au-dessus de sa barre.

78eme minute (1-1)
Coup-franc pour l'ESTAC à 20 mètres du but de l'ASSE, plein axe. Nivet s'en charge et expédie une frappe somptueuse dans la lucarne gauche de Ruffier qui n'a pas esquissé le moindre geste

84eme minute
Ben Saada profite d'une subtile déviation en retrait de Nivet pour se retrouver seul à 25 mètres des cages. L'ancien Bastiais arme sa frappe du gauche qui termine au-dessus de la lucarne gauche de Stéphane Ruffier.

102eme minute
Pierre-Gabriel part en contre sur l'aile gauche. Tout juste entré, il fait parler sa vitesse pour trouver Maupay à l'entrée de la surface. Le ballon revient sur Cohade qui ne se pose aucune question à 20 mètres et arme une frappe puissante claquée en corner par Dreyer.

106eme minute (1-2)
Eysseric lance en profondeur Maupay. Les Troyens sont les premiers sur le ballon mais une incompréhension permet à Maupay de glisser le bout du pied devant Ngcongca et de tromper Dreyer.

113eme minute
Seul à 20 mètres, Karaboué hérite du ballon en bonne position. Le Troyen arme sa frappe mais semble buter dans la terre. Sa tentative écrasée surprend Ruffier qui repousse du pied droit.

Les joueurs à la loupe

TROYES
Fautive sur le but de Neal Maupay, la charnière NGCONGCA - VESKOVAC a coûté cher aux Troyens. Jusque-là, ils avaient pourtant tenu bien tenu le choc malgré le très remuant Nolan Roux. Les latéraux DABO et MAVINGA ont, en revanche, connu plus de problèmes face aux dribbles de Tannane et aux plongées de Nolan Roux dans leur dos. Chris Mavinga a finalement cédé sa place à KARABOUÉ (75eme), plus offensif mais qui a manqué une grosse occasion. Placé à la récupération, THIAGO a connu de grosses difficultés. Sa sortie a été salutaire puisqu'elle a permis l'entrée de NIVET (70eme). Le capitaine habituel des Aubois a été fondamental. Partout sur la pelouse, le joueur de 39 ans a fait une excellente rentrée, ponctuée par un coup-franc somptueux. Ses camarades de l'entrejeu, PI, DARBION, COURT et JEAN ont tenté de tenir face au milieu stéphanois mais n'ont pas brillé malgré de nombreux kilomètres parcourus. Mention spéciale tout de même au joueur prêté par l'AS Monaco qui a été le joueur le plus remuant, notamment en prolongation où il a fait souffrir Pierre-Gabriel. Entré à la place de Court, BEN SAADA (80eme) n'a pas brillé, tout comme B.GUEYE qui n'a jamais pu faire parler son physique face à Florentin Pogba.

SAINT-ÉTIENNE
Tout juste arrivé, il est déjà indispensable. Auteur de l'ouverture du score, TANNANE a encore fait parler sa technique pour permettre aux Verts de prendre les devants. Remplacé par MAUPAY (70eme), transparent mais qui a eu le mérite d'y croire pour mettre le but de la victoire. Passeur décisif, EYSSERIC a alterné le bon sur coups de pied arrêtés et le moins bon dans le jeu. Pas à son avantage depuis 2016, il n'a pas convaincu, au contraire de ROUX. Lui aussi en difficulté depuis début janvier, il s'est dépensé sans compter. Pas flamboyant, il s'est montré diablement important. Un vrai bon match avec une passe décisive pour Tannane à la clé. Auteur de la faute qui entraîne l'égalisation troyenne, PAJOT n'a pas eu son rayonnement habituel. Tout comme LEMOINE qui a beaucoup couru et a fini exténué.

Entré à la place de Vincent Pajot, COHADE n'est pas resté sur le nuage sur lequel il planait depuis trois matchs mais il a néanmoins été très utile lorsque les Troyens, épuisés, ont laissé des espaces. Attraction de cette rencontre, SELNAES a joué 120 minutes pour son premier match. S'il manque de vitesse et de vivacité, son impact physique, son placement et sa relance de très grande qualité feront du bien aux Verts. Très important également dans les airs, tout comme le jeune DEKOKE qui a touché tous les ballons sur les coup-francs offensifs. En revanche, défensivement, il y a encore du boulot, mais quoi de plus normal à son âge. À ses côtés, POGBA a fait le travail mais n'a pas été forcément rassurant dans une défense très jeune où MALCUIT a connu une première demi-heure difficile avant de se montrer offensivement, notamment sur l'ouverture du score. Remplacé par PIERRE-GABRIEL (90eme) qui va faire des cauchemars de Corentin Jean. Sur l'autre aile, « capitaine BRISON » a parfaitement verrouillé son couloir. Pas flamboyant mais efficace pour faire tourner son effectif. Impuissant sur le but sublime de Benjamin Nivet, RUFFIER a été efficace sur le peu de travail qu'il a eu à faire. Tout en sobriété.

Monsieur l’arbitre au rapport

Match sans réelle difficulté pour Antony Gautier. À noter la très bonne décision de son arbitre assistant qui a refusé un but aux Stéphanois pour un léger hors-jeu quelques secondes avant l'ouverture du score des Verts. Match sans faute. 

Ça s’est passé en coulisses...

- Derniers de Ligue 1, les Troyens ont (encore) changé d'entraîneur. Claude Robin a laissé sa place à un trio mené par Mohamed Bradja, accompagné de Michel Padovani et Olivier Tingry. Claude Robin qui était lui-même le successeur de Jean-Marc Furlan. Année difficile dans l'Aube...

- Section carnet rose : Titulaire dans les cages stéphanoises, Stéphane Ruffier est devenu papa pour la deuxième fois ce lundi. De quoi être sur un petit nuage pour cette seconde partie de saison.

La feuille de match

Coupe de France (8emes de finale) / TROYES - SAINT-ÉTIENNE : 1-2 (ap)

Stade de l4Aube
Temps frais - Pelouse en très bon état
Arbitre : M.Gautier (6)

Buts : Nivet (78eme) pour Troyes - Tannane (63eme), Maupay (106eme) pour Saint-Étienne

Avertissements : Veskovac (60eme), Karaboué (80eme) pour Troyes - Dekoke (49eme), Pajot (79eme), Cohade (104eme) et Roux (116eme) pour Saint-Étienne

Expulsion : Aucune

TROYES
Dreyer (4) - Dabo (4), Ngcongca (5), Veskovac (4), Mavinga (4) puis Karaboué (75eme) - Thiago (3) puis Nivet (70eme) - Court (4) puis Ben Saada (80eme), Darbion (4), Pi (3), Jean (5) - B.Gueye (4)

N'ont pas participé : Grandel, Othon, Confais, Azamoum
Entraîneur : M. Bradja

SAINT-ÉTIENNE
Ruffier (5) - Malcuit (4) puis Pierre-Gabriel (90eme), Pogba (4), Dekoke (4), Brison (5) – Selnaes (6), Lemoine (4), Pajot (4) puis Cohade (80eme) - Tannane (5) puis Maupay (70eme), Eysseric (4), Roux (6)

N'ont pas participé : Moulin, Bayal, Clément, Söderlund
Entraîneur : C. Galtier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant