Maud Fontenoy : «Le gaz de schiste est devenu un atout écologique»

le
1
Maud Fontenoy : «Le gaz de schiste est devenu un atout écologique»
Maud Fontenoy : «Le gaz de schiste est devenu un atout écologique»

Membre du conseil économique, social et environnemental, vice-présidente du Conservatoire du littoral, ancienne candidate sur la liste UMP de Jean-François Copé aux régionales de 2004, Maud Fontenoy, 36 ans, a fait du chemin depuis sa traversée de l'Atlantique à la rame, en 2003. Cette proche de Nicolas Sarkozy, qui a longtemps vécu à Meaux, en Seine-et-Marne, où l'opposition est très vive sur le sujet, égratigne les Verts dans son dernier ouvrage (« Ras-le-bol des écolos », Ed. Plon) et lance un appel à François Hollande pour qu'il autorise la recherche sur les gaz de schiste? au nom de l'écologie.

Le ministre du Redressement productif n'a pas renoncé à convaincre le président d'autoriser les recherches sur le gaz de schiste en mettant en avant une nouvelle technique propre d'exploitation du sous-sol. Qu'en pensez-vous?

MAUD FONTENOY. Malgré toute mon amitié pour le ministre de l'Ecologie, Philippe Martin, je suis de l'avis d'Arnaud Montebourg. L'exploitation des gaz de schiste permettrait de faire baisser le coût de l'énergie en France. Aux Etats-Unis, ils représentent le tiers de la fourniture de gaz américain et créeront 600000 emplois d'ici à 2020.

C'est étonnant pour une navigatrice plutôt écologiste de soutenir le développement de gaz à effet de serre?

L'exploitation des gaz de schiste outre-Atlantique est devenu un atout écologique car les Etats-Unis, en réduisant considérablement leur consommation de charbon, ont diminué leurs émissions de gaz à effet de serre de 450 millions de tonnes ces cinq dernières années. A contrario, la sortie annoncée du nucléaire en Allemagne a des conséquences dramatiques car nos voisins ont recours massivement au pétrole ainsi qu'au charbon.

Quid de la pollution du sous-sol?

C'est vrai que la fracturation hydraulique nécessite l'utilisation de produits chimiques et induit un gros gaspillage d'eau. Mais avec la fracturation ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Spartaku le mercredi 12 fév 2014 à 12:48

    l'écologie , quelle dilemme .. A gauche elle est nuisible à l'économie , à droite elle est nuisible à l'homme ... MOURIR RICHE OU VIVRE PAUVRE ?