Matuidi : «On a une grande confiance en Benzema»

le
0
Matuidi : «On a une grande confiance en Benzema»
Matuidi : «On a une grande confiance en Benzema»

Suspendu face à la Géorgie, en raison d'un second avertissement récolté face à l'Espagne, le 26 mars, le milieu parisien Blaise Matuidi, sera de nouveau disponible mardi contre la Biélorussie. Même si Didier Deschamps n'a rien laissé transpirer de ses intentions pour le match à Gomel, sa titularisation s'impose à l'évidence. En tribune vendredi à Tbilissi, l'homme aux 14 sélections, a déroulé samedi, en conférence de presse, un discours rassurant. Concernant la contre-performance face aux Géorgiens, il a d'abord dressé une analyse assez réaliste. «Pendant une bonne heure, on a eu du mal à se procurer des occasions, puis durant une dernière demi-heure on a fait ce qu'il fallait. Il n'a manqué que le but, observe-t-il. Au niveau de l'intensité au début on a eu l'impression qu'ils en voulaient un peu plus que nous, c'est peut-être ça qu'il faut rectifier».

«Marquer, ce n'est pas seulement les attaquants»

Interrogé sur la stérilité désarmante des Bleus, il ne s'est pas dérobé. «On ne marque pas, c'est une réalité, mais ce n'est pas faute d'essayer. On a des joueurs qui se procurent des occasions, qui marquent en club, en sélection c'est encore autre chose, rappelle-t-il. Il appartient aux milieux de jouer plus vite vers l'avant, plus haut. Marquer, ce n'est pas seulement les attaquants. On a l'habitude de les incriminer mais c'est toute une équipe, il n'y a pas qu'eux qui peuvent marquer, c'est un bloc, si on joue plus haut. Il y a aussi une prise de risque à avoir de notre part».

Refusant de verser dans la sinistrose, il relativise. «Il n'y a pas non plus le feu au lac, on est encore dans notre objectif d'aller à la Coupe du monde. On ne subit pas l'événement, on est conscient de passer un moment difficile, mais on n'est pas non plus en état d'alerte». Le mutisme de Karim Benzema, porté vendredi à 1217 minutes sous le maillot bleu, ne l'émeut pas ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant