Matteo Renzi rêve d'une parité euro-dollar

le
0

ROME, 22 janvier (Reuters) - Le président du Conseil italien Matteo Renzi se félicite de la baisse de l'euro, qu'il souhaiterait voir encore se déprécier pour égaler le niveau du dollar. "Mon rêve est la parité", a déclaré le chef du gouvernement transalpin dans une interview accordée au Wall Street Journal en marge du Forum économique mondial de Davos. Un euro plus faible pourrait aider l'économie italienne, qui dépend fortement des exportations. La monnaie européenne s'échangeait jeudi à 1,16 dollar. EUR= Le dirigeant de centre gauche réaffirme par ailleurs sa volonté d'infléchir les règles budgétaires européennes en faveur de la croissance, soulignant que l'Europe "doit changer de direction". Les propos de Matteo Renzi interviennent alors que la Banque centrale européenne s'apprête à dévoiler un important programme de rachat d'obligations d'Etat pour injecter de l'argent dans l'économie et éloigner un risque de déflation. ID:nL6N0V03U8 Le chef du gouvernement italien critique à demi-mots la position de la chancelière allemande Angela Merkel, qui a minimisé par avance l'impact du programme d'assouplissement quantitatif de la BCE et mis en garde contre un relâchement de la pression en faveur d'une amélioration de la compétitivité. ID:nL6N0UY3XE "L'Allemagne contre le reste du monde, ce pourrait être une erreur", commente Matteo Renzi dans les colonnes du Wall Street Journal. (James Mackenzie; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant