Matteo Renzi menacé d'un revers électoral en Italie

le , mis à jour à 00:59
0

ROME, 1er juin (Reuters) - Le Parti démocrate (PD) est en tête dans quatre des sept régions qui étaient en jeu dimanche lors des élections régionales organisées en Italie mais il risque de perdre l'Ombrie, un bastion du centre-gauche, selon les projections réalisées à partir des premiers résultats disponibles. La formation de Matteo Renzi contrôlait cinq de ces sept régions avant le scrutin. Les instituts de sondage prédisaient qu'il en aurait toujours au moins cinq au sortir des élections. Tout score inférieur risque donc d'être interprété comme un revers pour le président du Conseil, qui tente de mettre en oeuvre des réformes du marché du travail et de l'école malgré l'opposition des syndicats, de ses adversaires politiques mais aussi de la gauche du PD. D'après les projections de la Rai, le centre-gauche devrait facilement conserver la Toscane, les Marches et les Pouilles. Il devrait arracher la Campanie au centre-droit mais perdre la Ligurie et, surtout, ce qui constituerait une grosse surprise, l'Ombrie, l'un de ses bastions dans le centre du pays. L'avance du centre-droit en Ligurie et en Ombrie est toutefois inférieure à deux points et la tendance n'est donc pas définitive. La Vénétie devrait rester aux mains de la Ligue du Nord. (Gavin Jones; Bertrand Boucey pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant