Matignon transformé en centre aéré pour la rentrée d'Ayrault

le
3
LES JARDINS DE MATIGNON TRANSFORMÉS EN CENTRE AÉRÉ POUR LA RENTRÉE D'AYRAULT
LES JARDINS DE MATIGNON TRANSFORMÉS EN CENTRE AÉRÉ POUR LA RENTRÉE D'AYRAULT

PARIS (Reuters) - Jean-Marc Ayrault a transformé lundi les jardins de Matignon en centre aéré géant à son retour de vacances afin de rendre hommage aux mouvements d'éducation populaire tout en donnant l'image d'un exécutif actif durant l'été.

Le Premier ministre a parcouru les pelouses du parc de l'hôtel Matignon à la rencontre de 300 enfants qui ont eu droit à des ateliers de chorégraphie, de djembé ou encore d'escrime.

"J'ai voulu symboliquement que les enfants qui ne partent pas en vacances, auxquels sont proposés des activités par le Secours populaire, puissent venir ici à Matignon", a-t-il dit.

Le retour à Paris de Jean-Marc Ayrault coïncide avec le départ en vacances de François Hollande, qui devrait être absent jusqu'au 19 août, date du séminaire de rentrée du gouvernement consacré à la "France en 2025".

Le président français a donné pour consigne à ses ministres de se montrer le plus actif possible durant l'été afin de ne pas essuyer à nouveau les critiques dont il avait fait l'objet en 2012, où il avait pour certains donné l'impression de ne pas avoir pris la mesure de la gravité de la crise économique.

Le message a été reçu par Jean-Marc Ayrault, qui emmènera vers cinq heures du matin mardi le ministre du Travail Michel Sapin, visiter le chantier d'un tramway dans les Yvelines.

"Je crois qu'il faut que les Français soient convaincus qu'il n'y a pas de vacance du pouvoir", a dit lundi le Premier ministre, jugeant néanmoins légitime de prendre huit jours de congés. "J'ai fait une cure de presse et cela fait du bien."

L'épouse de Jean-Marc Ayrault a justifié cet activisme.

"Le téléphone est toujours à portée de main, mon mari a toujours été en constante liaison avec ses ministres et le président de la République", a dit Brigitte Ayrault.

L'accueil des enfants a donné lieu à des scènes cocasses, comme lorsqu'un d'entre eux a demandé à l'épouse du Premier ministre: "Il est où François Hollande?"

Toujours en berne dans les sondages, le Premier ministre a aussi profité de la journée pour adresser un message à ses électeurs à travers un entretien accordé à des enfants et qui sera publié en fin de semaine.

"Il a dit que même si il y a des choses qu'on ne comprenait pas dans les réformes au début, eh bien c'était pour le bien du peuple", a témoigné Sara Détri, 11 ans.

L'exercice de communication de Jean-Marc Ayrault fait cependant pâle figure face à celui de son homologue norvégien, qui avait joué le chauffeur de taxi incognito pendant une journée de juin dans les rues d'Oslo en vue de sa campagne pour les élections législatives du 9 septembre.

Jens Stoltenberg a promené ses clients dans les rues de la capitale pendant plusieurs heures, ne révélant sa véritable identité que si les passagers finissaient par le reconnaître.

Julien Ponthus, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cavalair le lundi 12 aout 2013 à 17:23

    Il faut bien aerer car ca p.ue la K.onnerie a Matignon

  • M4841131 le lundi 12 aout 2013 à 16:57

    encore une journée très chargée pour lui, çà doit dur , moi chui content que mes impôts servent à çà !!!! pas vous

  • lorant21 le lundi 12 aout 2013 à 16:41

    un 'tit coup de démagogie et de com', ça fait pa'dmal..