Matignon soutient la presse en ligne

le
0
La presse traverse une zone de turbulences sans précédent qui l'oblige à se transformer radicalement. Le Centre d'analyse stratégique formule cinq recommandations.

Le constat est sévère mais réaliste: la presse traverse une zone de turbulences sans précédent qui l'oblige à se transformer radicalement si elle ne veut pas disparaître. Le Centre d'analyse stratégique (CAS), qui dépend de Matignon, a publié hier une note sur le sujet, qu'il juge «préoccupant».

L'érosion continue des ventes de journaux -qui est cependant moins violente en France que dans d'autres pays comme le Royaume-Uni- conjuguée à la baisse des recettes publicitaires -notamment générées par les petites annonces, qui ont migré sur Internet- a créé «un effet de ciseaux redoutable», souligne Vincent Chriqui, directeur général du CAS. En perte de vitesse, avec moins de moyens pour financer sa mutation numérique, le secteur cherche encore son modèle économique.

Passé ces constats et le rappel du rôle crucial de la presse d'information dans la préservation du pluralisme démocratique, le CAS estime que «l'innovation, alliée à la qualité du contenu, f

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant