Matignon soigne ses relations avec l'Église

le
0
Climat apaisé jeudi lors d'une rencontre entre les catholiques et le gouvernement.

A Matignon, Benoît XVI a ouvert le bal! La démission surprise du Pape a en effet été le premier sujet abordé, jeudi en fin de matinée, lors de la réunion de «l'instance de dialogue» entre l'Église catholique, représentée notamment par le cardinal André Vingt-Trois, et le premier ministre.

Une entrée en matière facile qui a suscité des commentaires louangeurs de Jean-Marc Ayrault, impressionné, selon un témoin, par «le courage» et «la liberté» de ce geste. Élégante façon d'ouvrir cette réunion - la neuvième du genre, c'est Lionel Jospin qui avait institué le rendez-vous - dont l'objet est d'établir, une fois l'an, le point sur l'ensemble des dossiers en cours entre le gouvernement et l'Église catholique.

Car le contact ne s'annonçait pas évident: c'était la première entrevue avec ce gouvernement socialiste élu au printemps dernier ; et la première depuis la crise d...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant