Matignon dans le sillage de l'Élysée

le
0
Le premier ministre pourrait bénéficier par ricochet du regain de popularité du chef de l'État depuis la crise malienne.

Deuxième service. Après François Hollande mercredi, c'était au tour de Jean-Marc Ayrault de présenter, vendredi, ses v½ux à la presse. Et comme le président de la République, le premier ministre s'est longuement attardé sur la situation au Mali en ouverture de son discours en reprenant, presque mot pour mot, les justifications avancées deux jours plus tôt par le chef de l'État sur l'intervention de la France en Afrique.

Dans la roue de l'Élysée, Matignon peut à son tour espérer bénéficier de l'embellie sondagière dont profite François Hollande depuis sa décision d'envoyer des troupes au Mali. Selon un sondage BVA pour i-Télé, publié vendredi, 60 % des Français font confiance au chef de l'État «pour mener l'intervention militaire au Mali». Or juste après François Hollande, c'est Jean-Marc Ayrault qui apparaît en première ligne. Ins...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant