Matignon : Borloo voit ses chances s'éloigner

le
0
VIDÉOS - Le numéro deux du gouvernement aurait confié à des parlementaires radicaux que le président lui avait «fait comprendre» qu'il ne le nommerait pas premier ministre. Borloo dément ces propos rapportés.

Le sort de Jean-Louis Borloo est-il déjà scellé ? Le numéro deux du gouvernement aurait confié mardi à des parlementaires radicaux que le président «Nicolas Sarkozy (lui) a(vait) fait comprendre» qu'il ne le nommerait pas à Matignon et qu'il reconduirait l'actuel premier ministre, François Fillon. Jean-Louis Borloo a démenti ces propos mercredi à la mi-journée, en assurant n'avoir «pas la moindre information» sur les intentions de Nicolas Sarkozy concernant le remaniement. «J'ai l'impression d'avoir assisté à une autre réunion», a-t-il affirmé, ajoutant qu'on lui a prêté des propos «qu'aucun d'entre nous n'a tenus ni entendus».

Le démenti de Jean-Louis Borloo :

Pourtant, selon deux sources parlementaires anonymes, le président du Parti radical était apparu «déçu, découragé, abattu» lors de la réunion hebdomadaire des parlementaires radicaux mardi midi à l'Assemblée nationale. «J'ai eu Nicolas Sarkozy deux heures au téléphone depuis d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant