Matières premières proposées sur la nouvelle bourse du Cameroun

le
0

La nouvelle Bourse du Cameroun, la CameroonCommodities Exchange (CCX) a récemment procédé à la sélection de ses huit premières matières premières commercialisées.

Le CameroonCommodities Exchange (CCX)

La nouvelle bourse de matières premières agricoles va être prochainement lancée au Cameroun, il s'agit de la CameroonCommodities Exchange (CCX). D'après les vœux du gouvernement et du cabinet Eleni qui l'assiste dans ce projet, cette nouvelle bourse africaine devrait être localisée à Douala, qui est la capitale économique du Cameroun. De fait, les plus grandes institutions financières s'y trouvent et Douala présente en outre l'avantage d'être le grand pôle des exportations. Par ailleurs, cette situation permettra au CCX de partager des locaux avec la Bourse de Douala (DSX), déjà existante.

Sélection des matières premières

La bourse de produits agricoles CCX a sélectionné les matières premières qui seront commercialisées dans un premier temps. Il s'agira tout d'abord du cacao et du maïs pour la première année. Le sorgho, le manioc séché et le mil seront échangés la deuxième année, le riz paddy et l'huile de palme s'ajouteront aux produits négociés la troisième année. Enfin, le coton devrait être retenu pour la quatrième année. C'est donc une bourse destinée à une évolution progressive qui se met en place actuellement.

Un développement à venir

C'est une bourse destinée à une évolution progressive qui se met en place actuellement au Cameroun. Elle devrait ensuite accueillir d'autres produits, manquant à la liste à ce jour : la banane et le café.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant