Matières premières minérales : vers une pénurie ?

le
1

Les matières premières minérales telles que le cuivre, le palladium ou le cobalt sont essentielles au secteur industriel. Au fil des années, la menace d'une pénurie s'installe.

Matières premières minérales : leur intérêt

Le secteur industriel est particulièrement gourmand en matières premières minérales : zinc, plomb, cuivre... L'industrie automobile emploie par exemple d'importantes masses de palladium dans la fabrication de pots catalytiques. Les nouvelles technologies sont elles aussi dépendantes de ces matériaux, qui entrent largement dans la fabrication des téléphones et autres tablettes.

Chaque année, la masse de matières premières minérales utilisée augmente. Ainsi, la consommation de cuivre croît à hauteur de 3 % annuellement. Ce chiffre atteint 10 % par an pour les matériaux plus rares, comme le dysprosium et le néodyme.

Une pénurie annoncée ?

Depuis maintenant plusieurs années, une pénurie est annoncée pour les matières premières minérales. Mais il reste des gisements riches, non exploités à travers la planète. Certains pays ne sont pas prospectés ou exploités à la hauteur de leurs ressources. Une pénurie n'est donc pas à craindre, en revanche il conviendra de développer ses recherches et de se donner les moyens de trouver les ressources minérales actuellement cachées.

Des prix à la hausse

La demande de cuivre, aluminium et plomb est actuellement très forte. L'ensemble des matériaux minéraux est utilisé. Du fait de cette forte demande, les prix ont connu une réelle envolée. Pour autant, il n'est pas question de pénurie.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • earth1st le mardi 2 avr 2013 à 01:52

    Quel serait l'impact sur l'organisation mondiale d'une pénurie dans certains matériaux stratégiques ? Quelles seraient les conséquences en terme de tension internationale pour la distribution de ces matières ? Quel sera l'effet de la pénurie d'énergie ? Bof encore des élucubrations d'écolos catastrophistes ... Ah m.erde c'est des questions posées sur boursorama ? Mais c'est sérieux alors ? Et les réponses ? Les analyses ? Qui s'en occupe ?