Matières premières :les raisons d'une baisse durable

le
0

Les matières premières ont accusé de très fortes baisses de leurs cours en 2015. La production excédentaire, au regard de la demande, est le principal problème. Il devrait perdurer.

Une année 2015 au plus bas

On l'observe depuis maintenant plus d'un an : le marché des matières premières est en difficulté. Toutes les matières premières ont été touchées par une forte baisse des cours, du pétrole au fer, en passant par l'or, plafonnant à 1000 dollars l'once en ce début 2016. Le charbon a perdu un tiers de sa valeur en 2015. Idem pour le pétrole, puisque le Brent de la mer du Nord a perdu 46% entre 2014 et 2015. Le WTI a quant à lui perdu 47% sur cette même période. Selon un indice économique, les prix mondiaux dans le secteur ont perdu 38% au cours de l'année 2015, et devraient encore perdre 18% cette année.

Une phase excédentaire

Après une période d'instabilité sur les marchés, entre 2006 et 2014, nous sommes entrés dans une nouvelle phase problématique. Le cœur du problème est l'excédent de production de matières premières, à l'origine de la baisse des prix. Des investissements ont été réalisés avant 2012, avec de nouveaux sites de production tels que la mine de cuivre de Las Bambas au Pérou. La production de pétrole de schiste aux Etats-Unis a également déséquilibré le rapport entre offre et demande.

Une longue phase de baisse

Selon les experts, seule une forte hausse de la demande pourrait inverser la tendance. Or la Chine ne devrait pas retrouver son dynamisme des années 2000. L'espoir vient désormais de l'Inde. Mais il faudra peut-être attendre 2020 pour constater une réelle reprise.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant