Matières premières : les prévisions pour 2014

le
0

L'année 2013 a révélé d'importantes disparités de prix, selon les matières premières. Le point sur les prévisions annoncées pour 2014, qui devraient être une année plus favorable.

Matières premières : le bilan 2013

Le secteur des matières premières a été marqué par des performances très variables selon les produits. Ainsi, les cours du cacao ont atteint une croissance de 21 % sur l'année. Le jus d'orange a gagné 18 %, quant au prix de l'huile de palme, il a augmenté de 13 %, tout comme le coton.

Au contraire, les investissements sur les matières premières ont été marqués par la forte chute enregistrée par le maïs (-40 %), le café arabica (-23 %), l'huile de soja (-21 %) et le blé (-18). Sur le marché des métaux, l'or s'est distingué avec sa moins bonne année depuis plus de 30 ans (-28 %). L'argent a lui aussi perdu 36 %. De manière globale, les métaux ont perdu entre 5 et 20 %.

Une période de transition

Les experts et acteurs du secteur des matières premières s'accordent pour voir en 2013 une année de transition. Pour la première fois depuis le début de la crise en 2008, les prix ont pu baisser. Les produits en hausse ont été le résultat de craintes ciblées de pénurie, les concernant.

L'orientation pour 2014

La continuité devrait être de mise en 2014, avec néanmoins la promesse d'une reprise économique. Cela devrait bénéficier aux matériaux utilisés dans l'industrie tels que l'aluminium ou le cuivre. Quant aux prix des matières premières énergétiques, ils sont restés relativement stables en 2013 et se maintiendront globalement sur cette ligne. Ils conservent les préférences des investisseurs.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant