Matières premières : le long/short est vraiment diversifiant

le
0
(NEWSManagers.com) - Selon une étude d'Edhec-Risk Institute portant sur la période 1992-2011, la faiblesse des corrélations entre les portefeuilles de matières premières long-only et long/short avec les actions et les obligations confirment que ces investissements peuvent jouer un rôle stratégique de diversification par rapport à ces classes d'actifs traditionnelles.


Toutefois, la corrélation entre les portefeuilles long-only de matières premières s'est nettement accrue depuis la chute de Lehman Brothers, alors que les portefeuilles long/short continuent d'offrir une excellente diversification.


D'une manière générale, précise l'Edhec-Risk Institute, le long/short continue d'être le meilleur moyen de diversification face à un risque actions, tandis que le long-only est meilleur pour diversifier un risque obligataire.


Cela posé, poursuit l'institut, les caractéristiques diversifiantes des portefeuilles matières premières long-only sont indiscutablement réduites en période de tensions financières (les corrélations avec les actions et les obligations augmentent) alors que les portefeuilles long/short de matières premières offrent une couverture partielle contre les risques extrêmes sur les marchés d'actions (les corrélations diminuent lorsque la volatilité des actions augmente) et résistent mieux aux turbulences sur les marchés obligataires.


Par ailleurs, l'étude confirme que les marchés de matières premières se sont financiarisés, mais les tests effectués n'ont fourni aucune preuve ou très peu de preuves que l'activité des investisseurs long/short ait eu un effet destabilisant.

Elodie Witting

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant