Matières premières en France : production et impor

le
0

Pays leader dans la production et l'exportation de céréales en Europe, la France bénéficie d'une production électrique importante, mais doit importer le pétrole et des métaux.

Les céréales, le point fort

La France reste un pays doté d'un savoir-faire agricole important. La production de céréales est un point particulièrement fort, puisque la France s'impose comme premier producteur et exportateur de matières premières agricoles sur le plan européen. En 2012, plus de 15 millions de tonnes de maïs ont été récoltées. Les rendements se sont améliorés pour les céréales à paille telles que l'orge, le blé ou l'avoine.

Une augmentation des prix est également à relever sur le marché des matières premières, en 2012 : + 20 % pour le blé tendre, +20 % pour le maïs ou encore +15 % sur les prix de l'orge. La France mérite toujours son nom de « grenier de l'Europe » et distance de grandes nations comme le Brésil.

Matières premières énergétiques

La consommation d'électricité en France est de plus de 455 millions de kWh, pour l'année 2012. La production est excédentaire, avec 545 millions de kWh, assurée notamment par de grands industriels en consommant une large partie pour leur activité.

Il reste nécessaire d'importer du pétrole : 100 millions de tonnes ont ainsi été importées en 2010.

Les métaux, entre recyclage et importations

La France n'est pas suffisamment dotée en matières premières métalliques. Elle procède donc à des efforts sur le recyclage des métaux non-ferreux tels que le plomb et le zinc. En 2010, 35 millions de tonnes de minerais métalliques ont été importées, en France.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant