Matières premières en Allemagne

le
0

L'Allemagne est une grande puissance économique, mais elle doit importer de nombreuses matières premières alimentaires et industrielles. L'agriculture reste sa force.

La nécessité d'importer

L'Allemagne s'impose comme la première puissance économique en Europe. Néanmoins, son territoire ne lui fournit pas l'ensemble des matières premières nécessaires aux besoins de ses habitants et de son industrie.

Le pays importe ainsi des matières premières alimentaires (riz, fruits, café, cacao, thé...), mais aussi du caoutchouc, du gaz ou du pétrole.

Une puissance agricole

L'agriculture représente un peu plus de 1 du PIB de l'Allemagne, mais 35 % du territoire est cultivé. Le pays dispose donc de matières premières importantes dans ce secteur. Il produit plus de 25 millions de tonnes de blé, sur 20 de ses surfaces cultivées, ce qui le place au 6e rang mondial. Avec 17 millions de tonnes de pommes de terre produites, l'Allemagne est 7e mondiale. Elle est également la 3e productrice mondiale d'orge et de betterave à sucre, avec respectivement 13 et 25 millions de tonnes.

La position de l'Allemagne dans la production céréalière est forte, avec plus de 46 millions de tonnes en 2013 et une hausse de 3 % par rapport à l'année 2012.

Matières premières énergétiques

Le charbon a été à la base du développement industriel allemand. Associé au lignite, il reste essentiel dans la consommation énergétique du pays et l'Allemagne se place comme le 8e producteur mondial. Par ailleurs, le pays est le 5e producteur d'électricité nucléaire. En revanche, il doit importer chaque année 90 millions de tonnes de pétrole brut.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant