Matières premières aux Etats-Unis : production et importation

le
0

Grande puissance mondiale, les États-Unis constituent notamment un pôle essentiel pour les matières premières énergétiques et céréalières. Le point sur leurs productions et importations.

Les céréales, puissance des États-Unis

Le blé est une matière première essentielle, au regard de l'actuelle consommation mondiale et des prévisions à l'horizon 2050. Or, les surfaces agricoles exploitées pour cette ressource ne cessent de diminuer. Les États-Unis restent un pilier pour la production de blé : ils sont les premiers producteurs et exportateurs de blé sur le plan international. Leur production pour l'année 2012 s'élevait à 61,7 millions de tonnes.

L'importance des États-Unis dans les matières premières céréalières se mesure aussi avec la production de maïs : 272,5 millions de tonnes pour 2012. Sa part est moindre pour le soja, avec une production de 71 millions de tonnes l'an dernier.

Puissance pétrolière

Les États-Unis sont en passe d'effectuer une révolution énergétique grâce à l'exploitation du pétrole de schiste. Les importations seront réduites à un tiers de leur niveau actuel d'ici à 2018. D'ici 2017, les Etats-Unis devraient d'ailleurs s'imposer comme premier producteur mondial de pétrole, devant les grandes puissances de l'Arabie Saoudite et de la Russie.

Les importations

Aux États-Unis, 73 % des importations se concentrent sur les produits manufacturés : fer et acier, mais aussi produits chimiques ou matériel de transport. De façon générale, les importations sont supérieures aux exportations réalisées.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant