Matières premières au Japon

le
0

L'Inde fait partie des grands pays émergents, sur le plan économique. Mais elle reste dépendante des importations de matières premières, pour le pétrole ou son industrie.

Importations de matières premières énergétiques

L'Inde fait partie des BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine), ces états émergents considérés comme les grandes puissances de demain. Elle est une puissance démographique, mais se trouve encore dépendante des importations pour couvrir ses besoins en matières premières énergétiques. L'Inde doit ainsi se fournir en charbon en Afrique du Sud. Elle est d'ailleurs la première importatrice de ce pays, dont elle reçoit un tiers des exportations.

Par ailleurs, l'Inde doit aussi importer 70 % de son pétrole brut. Là encore, le pays a noué des échanges réguliers avec les pays africains. Il lui faut aussi répondre à ses besoins en gaz naturel : pour cela, l'Inde noue des partenariats avec l'Angola et le Nigéria.

Importations pour l'industrie

Outre les matières premières nécessaires sur le plan énergétique, l'industrie indienne requiert aussi des produits importés. Le pays s'approvisionne là encore en Afrique, avec du cuivre de Zambie et du ferrochrome d'Afrique du Sud.

Des richesses mal exploitées

L'Inde possède des richesses qu'elle n'exploite pas à leur juste valeur. Ainsi, le 4e rang d'importateur de charbon se comprend mal, quand il existe des gisements de charbon au sein du pays. Sa production importante de blé est peu exportée, en raison des tarifs élevés, pratiqués. Une baisse des taxes et une réorganisation de la politique d'exportations indienne seraient bénéfiques.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant