Mathieu Peybernes : "J'espère que Sochaux ne fera pas comme Grenoble"

le
0
Mathieu Peybernes : "J'espère que Sochaux ne fera pas comme Grenoble"
Mathieu Peybernes : "J'espère que Sochaux ne fera pas comme Grenoble"

Formé à Sochaux, Mathieu Peybernes a tenté le grand saut à Bastia l'été passé. À l'aube de sa seconde saison sur l'Île de Beauté, il nous a livré ses impressions sur la préparation, l'année qui se profile, mais aussi l'actualité de son club formateur.

Comment se passe la reprise avec Bastia, pas trop compliqué, notamment avec les fortes chaleurs ? Pour l'instant bien, même si on souffre un peu de la chaleur. On a passé quelques jours en montagne pour nous ressourcer et nous retrouver. Les choses extra-sportives, on nous a demandé de ne pas trop nous en occuper, donc on laisse les personnes en charge gérer ça.
Vous parlez de la décision du 30 juin de la DNCG, qui a décidé de rétrograder Bastia en Ligue 2 en raison d'un trou de 1,3 million d'euros. Au club, on se veut donc rassurant ? Le président nous a rencontrés et nous a dit qu'il était confiant par rapport à l'appel qui a été déposé par le club. Le fait qu'on ait vendu Ryad Boudebouz à Montpellier fait que la situation devrait s'arranger. On va voir.
La saison passée, l'entraîneur qui a fait la préparation, Claude Makelele, a été remplacé dès novembre par Ghislain Printant, qui assure la préparation cette année. Qu'est-ce qui a changé dans la méthodologie ? On reste plus ou moins sur les mêmes principes, vu que la préparation, c'est surtout du travail physique. La saison passée, on n'était pas partis en montagne comme cette année, c'est le plus gros changement. On fait beaucoup de courses, c'est le plus gros du travail.
La seconde partie de saison réussie, avec notamment une finale en Coupe de la Ligue et un maintien assez serein, cela vous fait néanmoins un passé commun avec le coach que vous n'aviez pas il y a un an. Cela n'ajoute pas un surplus de confiance ? Bien sûr, sur la phase retour, on doit être 8e du championnat et la finale de Coupe de la Ligue nous a fait vivre une belle seconde partie de saison. On part sur de bonnes bases avec de la sérénité acquise grâce à cette seconde partie de saison. On se connaît mieux, cela permet de trouver plus rapidement des automatismes, même si quelques joueurs importants sont partis. On part avec une ossature similaire à la saison passée, c'est donc mieux pour travailler.
Bastia a terminé 12e de Ligue 1 la saison passée. Cette saison, on vous a annoncé un objectif particulier ? On ne se fixe pas d'objectif autre que le maintien, la survie du club. Partir dans cet état d'esprit là nous…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant