Matchs truqués : Deux ans et quatre mois de prison pour Moggi

le
0
Matchs truqués : Deux ans et quatre mois de prison pour Moggi
Matchs truqués : Deux ans et quatre mois de prison pour Moggi

Reconnu coupable d'« association de malfaiteurs et de « fraude sportive », Luciano Moggi, l'ancien directeur général de la Juventus Turin, a été condamné à deux ans et quatre mois de prison en appel au procès du Calciopoli, l'affaire de matchs truqués qui avait secoué l'Italie en 2006. En première instance, il avait écopé de cinq ans et quatre mois de prison.Par ailleurs, Pierluigi Pairetto, l'ex-désignateur des arbitres, a été condamné à deux ans de prison pour avoir été « promoteur de l'association de malfaiteurs à des fins de fraude sportive ». Même sanction pour Innocenzo Mazzini, l'ancien vice-président de la Fédération italienne de football (FIGC). Le procès de Paolo Bergamo, l'autre désignateur des arbitres, sera en revanche refait. Son avocate Silvia Morescanti, enceinte, n'avait pu assurer sa défense.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant