Match Sarkozy-Juppé : ça se resserre

le
3
Match Sarkozy-Juppé : ça se resserre
Match Sarkozy-Juppé : ça se resserre

« La baraka fait partie de la bonne gestion », aime à dire Nicolas Sarkozy. L’ancien président, qui espérait commencer à remonter le peloton avant l’été, a enregistré coup sur coup plusieurs bons sondages, où il progresse dans son propre camp. Selon l’institut BVA, qui évoque « un réel mouvement », il gagne 10 points, à 63 % chez les sympathisants LR, contre 69 % (- 7) pour Alain Juppé. En clair, ça se resserre. De quoi lui donner des ailes à l’aube du lancement officiel de sa candidature, qui n’est plus un mystère. Samedi soir, à peine sorti de l’avion de retour de la Réunion, il a fait un nouveau pas dans cette direction en s’exclamant, devant quelque 200 sympathisants parisiens du collectif Nous les jeunes : « Vous êtes impatients ? Je prends toutes vos impatiences, je les additionne et ça fait la moitié de mon impatience ! » En privé, il est plus cash : « Je vais tous les écrabouiller. » « On a retrouvé le Sarkozy conquérant, il est mort de faim ! » rigole un ténor du parti, qui reste sceptique au vu du rejet toujours vif que suscite l’ex-président sur le terrain.

 

S’il est aussi sûr de lui, c’est aussi parce qu’il pense que le temps joue contre son rival, Juppé, qui reflue légèrement dans les sondages. Le pari de Sarkozy ? Plus le débat de la primaire va avancer, plus il va se droitiser — comme on le voit déjà avec les propositions économiques très libérales des principaux concurrents — et plus les Français de gauche ou du centre qui envisageaient de participer à ce scrutin vont s’en détourner. Or, Sarkozy mise précisément sur le cœur de cible de la droite, dont il a longtemps été le champion. A écouter ses fidèles, la crise sociale serait aussi nuisible au maire de Bordeaux, réveillant chez les Français le souvenir traumatique des grèves de 1995 lorsqu’il était à Matignon. « C’est un miroir terrible pour lui, le pays bloqué ! C’est un piège, il est pris en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • phili646 il y a 6 mois

    LePS lui va se retrouver dans les oubliettes de l'histoire, comme le PC !!!!

  • phili646 il y a 6 mois

    Plus la droite proposera le moins disant social, plus le FN montera dans les intentions de vote !!!!

  • frk987 il y a 6 mois

    Il est en robe de chambre le vieillard Juppé ???? photographié en ehpad ???????????