Match Israël - Palestine : les conditions ne sont pas réunies pour les Palestiniens

le
0
Match Israël - Palestine : les conditions ne sont pas réunies pour les Palestiniens
Match Israël - Palestine : les conditions ne sont pas réunies pour les Palestiniens

La tenue d'un match de football entre Israël et la Palestine s'éloigne de nouveau. Alors qu'un pas en avant avait été fait mardi vers l'organisation d'une telle rencontre, la Fédération palestinienne de football a repoussé l'idée ce mercredi. «Vous avez soulevé hier une très belle idée», a déclaré Jibril Rajoub au côté de Joseph Blatter, le président de la Fédération internationale (Fifa), «mais il faut préparer le terrain pour ça, il faut préparer l'environnement, et cela (ce match) ne peut arriver qu'en bout de course».

Jibril Rajoub fait ainsi allusion à la demande de suspension de la Fédération israélienne faite par son homologue palestinienne. Il a d'ailleurs maintenu mercredi cette demande : «Il n'y aura pas de compromis sur la liberté de nos athlètes et de nos responsables» ou des équipements destinés au football palestinien.

Check-points, restrictions de circulation et joueurs emprisonnés

La Palestine, membre de la Fifa depuis 1998, souhaite que l'instance exclue Israël des compétitions internationales, notamment pour sanctionner les restrictions de déplacement imposées aux joueurs palestiniens. Joseph Blatter souhaite empêcher la présentation au vote d'une résolution palestinienne demandant cette exclusion lors du congrès de la Fifa, le 29 mai.

Pour jouer, l'équipe nationale palestinienne doit en effet composer avec les check-points de l'armée israélienne en Cisjordanie occupée, les interdictions de circuler entre la Cisjordanie et la bande de Gaza, et les emprisonnements de certains joueurs soupçonnés par Israël d'appartenir à des groupes armés. Ahed Zaqqout, 49 ans, légende du football palestinien, a par ailleurs été tué le 30 juillet 2014 sous les bombes pendant la guerre à Gaza, et la Fédération palestinienne a dénoncé en novembre une descente de l'armée israélienne dans ses locaux.

Mardi, à Jérsusalem (Israël), le président de la Fifa, Joseph Blatter, s'était ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant