Match annulé à Hanovre après plusieurs alertes

le
0

Le match amical entre l'Allemagne et les Pays-Bas a été annulé à une heure du coup d'envoi ce mardi soir. Le stade de Hanovre a été évacué en urgence en raison d'une crainte d'un attentat.

Longtemps incertain et finalement maintenu, le match amical entre l’Allemagne et les Pays-Bas a été annulé à une heure du coup d’envoi ce mardi soir. La HDI-Arena à Hanovre, où devait se tenir la rencontre, a été évacuée. « Les spectateurs sont invités à quitter rapidement mais sans panique le stade », a déclaré la porte-parole de la police, Stephanie Weiss, à Bild. La chancelière Angela Merkel, ainsi que plusieurs ministres du gouvernement allemand, devaient assister au match. Le chef de la police a annoncé qu'un indice sérieux laissant à penser à un attentat à la bombe avait été découvert quinze minutes après l'ouverture des portes.

Une ambulance piégée ? Les autorités démentent

Quatre jours après le match amical perdu en France, la Mannschaft avait, après une longue hésitation, accepté de jouer ce second match amical prévu contre les Pays-Bas. Une façon de continuer à jouer malgré le climat de terreur qui a envahi Paris vendredi dernier et de rendre hommage aux victimes des attentats. « La sécurité passe avant tout ! Il y a une crainte que vous aurez toujours. Je suis persuadé que la police a pris la bonne décision. Si une situation de menace existe, ces mesures doivent être prises », a confié le maire de Hanovre au journal allemand. Selon Kreiszeitung, « un fauteur de trouble connu des autorités aurait été aperçu devant le stade. Les forces de sécurité auraient aussi découvert une ambulance remplie d'explosifs ». Information démentie par le ministre de la Basse-Saxe, M.Pistorius. Symbole de l'état de confusion qui règne actuellement à Hanovre...

L'Allemagne en état d'alerte

Le président intérimaire de la Fédération allemande de football, Rainer Koch, a lui précisé que les membres de la Nationalmannschaft étaient en sécurité. Angela Merkel a pour sa part fait demi-tour à son atterrissage à Hanovre pour rentrer au plus vite à Berlin. A 21h30, le ministre de l'Intérieur a tenu une conférence de presse pour faire un premier point sur la situation. « La situation est grave. Prendre une telle décision est difficile, elle a été prise après que de nombreuses informations ont indiqué un risque concret », a-t-il notamment déclaré au moment où Bild annonçe que ce sont les services de renseignements français qui ont déclenché l'alerte outre-Rhin. A la gare d'Hanovre, les quais 9 à 14 ont été fermés, la présence d'un colis dangereux étant suspectée dans un train InterCity. L'Allemagne est en état d'alerte ce mardi soir !

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant