Mata et Giroud au top des charts, Gerrard en héros déchu

le
0
Mata et Giroud au top des charts, Gerrard en héros déchu
Mata et Giroud au top des charts, Gerrard en héros déchu

Avec 31 buts inscrits et aucun match nul à déplorer, la 30e journée de Premier League a remis au goût du jour la notion de "football plaisir". Portés par un Giroud étincelant et un Mata d'or, Arsenal et Manchester United sont les grands vainqueurs du week-end. L'inverse de Liverpool qui, plombé par un coup de sang de son idole Stevie G, s'éloigne du Big Four.

L'équipe du week-end
Si Chelsea s'élève toujours comme le principal favori à la couronne, la formation de José Mourinho demeure convalescente depuis son élimination en Champions League par le PSG. Des difficultés étalées dimanche sur la pelouse au KC Stadium où Hull City a poussé les coéquipiers de Captain Terry dans leurs retranchements (2-3). Pourtant rapidement mis sur orbite grâce à Hazard (2e) et Diego Costa (9e), les Blues se sont inexplicablement relâchés. Coup sur coup, ils ont encaissé deux buts par l'intermédiaire d'Elmohamady (26e) et Hernandez (28e). Et sans un grand Thibaut Courtois, auteur de parades de grande classe après sa bévue sur la deuxième réalisation des Tigers, le score aurait même pu leur être défavorable. Il a fallu que le "Special One" fasse parler sa science du coaching en faisant entrer Rémy à la place de Diego Costa pour débloquer sa situation. Deux minutes après son entrée en jeu, le Frenchy a donné la victoire aux siens, permettant d'oublier le nul concédé à Southampton (1-1) la semaine dernière. Avec provisoirement six longueurs d'avance sur Manchester City et un match en moins encore à disputer, la couronne nationale semble désormais bel et bien promise au club londonien à huit journées du terme. Et cela, même si l'ensemble est moins pêchu et moins séduisant.
Le joueur du week-end
"Na, na, na, na, na, na Giroud " Cela fait des semaines que les supporters d'Arsenal reprennent à l'unisson ce chant, et Olivier Giroud ne s'en lasse visiblement pas. Bien au contraire, l'attaquant n'est jamais apparu aussi en forme. Contre Newcastle (2-1), samedi, celui qu'on surnomme "Big Man" a offert aux Gunners un sixième succès d'affilée en championnat. Auteur d'un doublé, l'ex-Montpelliérain a rendu une partition sans fausse note et montré qu'il s'érigeait actuellement comme la principale arme offensive de l'équipe d'Arsène Wenger. "Il se bat beaucoup et il s'est...



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant