Masters : Federer " ne voyai(t) rien à Bercy "

le
0
Masters : Federer " ne voyai(t) rien à Bercy "
Masters : Federer " ne voyai(t) rien à Bercy "
Vainqueur de Milos Raonic pour son premier match du Masters alors que le Canadien l'avait battu en quarts de finale à Bercy, Roger Federer reconnait que cette fois, il a mieux lu le jeu de son adversaire.

Bonne entrée en matière pour Roger Federer au Masters de Londres, avec une victoire 6-1, 7-6 sur Milos Raonic, qui l'avait battu en quarts de finale à Bercy il y a dix jours. « La différence avec Bercy est difficile à expliquer. Là-bas, je ne voyais rien. Je ne sais pas si c'était la fatigue ou bien les zones qu'il trouvait. Mais son service descendait tellement fort. On a regardé avec Seve (Severin Lüthi, son entraîneur, ndlr) et il ne m'avait par exemple offert qu'une seule seconde balle de tout le premier set sur le côté gauche. Aujourd'hui (dimanche), tout était très différent. J'ai réussi à bien retourner en slice, ce qui m'a permis d'installer l'échange. La surface est sans doute un peu plus lente. Du coup, même sur ses grosses deuxièmes balles, je n'avais pas de problème à le faire jouer. Cela dit, le match est resté compliqué jusqu'au bout. Il s'est accroché et il a même mieux joué que moi dans la seconde moitié du deuxième set », a réagi Roger Federer après sa victoire sur Milos Raonic lors de la première journée du Masters, selon des propos rapportés par Le Matin.

« Je trouverais juste génial de pouvoir redevenir n°1 mondial une fois »

Le Suisse est également revenu sur la lutte pour la place de n°1 mondial en fin d'année. « On avait plutôt réfléchi en termes de titres parce que j'étais déçu de mon bilan 2013 (un seul tournoi gagné, ndlr). L'objectif se situait entre trois et cinq. J'en ai déjà cinq avec une finale de Coupe Davis à disputer. Il s'agit donc d'une année très réussie. Le classement s'est invité dans le débat après Shanghai, un peu à la surprise générale. Mais pour être honnête, Novak a toutes les cartes en main. Je trouverais juste génial de pouvoir redevenir n°1 mondial une fois; mais peu importe si cela arrive à la fin ou en milieu de saison ». Mardi, le n°2 mondial sera opposé à Kei Nishikori.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant