MasterCard prévoit la possibilité de payer avec de nombreux types d'objets

le
0
MasterCard s'associe au styliste Adam Selman pour dessiner les objets de paiement de demain. (Business Wire)
MasterCard s'associe au styliste Adam Selman pour dessiner les objets de paiement de demain. (Business Wire)

(Relaxnews) - MasterCard a mis au point un programme qui vise à doter de capacités de paiement de nombreux gadgets et accessoires du quotidien.

Les consommateurs commencent à répondre, doucement, mais sûrement, aux systèmes de paiement dématérialisés, comme Apple Pay, Samsung Pay et Android Pay. L'idée qu'un smartphone puisse remplacer les cartes de crédit commence à progresser dans la tête des consommateurs.

À en croire des données fournies par Accenture, 18% des Nord-Américains effectuent régulièrement des paiements mobiles. Ce n'est pas un chiffre très conséquent, mais c'est un début, surtout qu'il est en progression.

MasterCard envisage que ce type de fonctionnalité pourrait bientôt être intégrée à des bijoux, des clés et d'autres catégories d'objets. C'est ce que l'on appelle "l'internet des objets".

D'ici la fin de cette décennie, Cisco estime à 50 milliards le nombre d'appareils connectés au web, c'est pourquoi MasterCard a imaginé un nouveau programme qui permettra à potentiellement n'importe quel fabricant d'intégrer des paiements via MasterCard à de nombreux "objets".

"Alors qu'un nombre grandissant d'"objets" deviennent connectés, les consommateurs auront des possibilités illimitées de moyens de paiement, et ils auront besoin que tous leurs appareils fonctionnent bien tous ensemble", a expliqué Ed McLaughlin, en charge des nouveaux modes de paiement chez MasterCard. "Ce programme élimine les frontières (...) en offrant une expérience de paiement numérique sécurisée adaptée à virtuellement n'importe quoi -- des bagues, des bracelets connectés et de fitness, des clés de voiture, des vêtements, etc.".

Lorsque ce programme débutera aux États-Unis début 2016, il pourra compter sur l'appui initial de plusieurs partenaires, comme le styliste Adam Selman et le constructeur General Motors.

Adam Selman est heureux de participer à ce tout nouveau projet. Il explique que "dans le monde de la mode, le rôle de la technologie est habituellement confiné aux coulisses. La particularité du programme de MasterCard est qu'il intègre la technologie qui, tout en restant invisible, est interactive et fonctionne totalement avec celui qui la porte".

Au-delà des bracelets connectés comme l'Apple Watch qui sont encore au stade embryonnaire du point de vue de l'adoption par les consommateurs, les applications embarquées dans les voitures ne cessent de se développer.

"Les véhicules sont de plus en plus connectés et cela va permettre à nos clients d'exploiter au maximum leurs connexions en lien avec tous les aspects de leur vie, avec notamment des manières nouvelles et plus faciles d'acheter des biens et des services", a précisé Tom Grekowicz, de General Motors.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant