Massacre attribué à Boko Haram dans le nord-est du Nigeria

le , mis à jour à 23:35
0

(Actualisé avec précisions) MAIDUGURI, Nigeria, 2 juillet (Reuters) - Des dizaines de personnes ont été tuées mercredi soir dans le nord-est du Nigeria, dans une opération attribuée aux islamistes de Boko Haram, apprend-on jeudi de diverses sources. "Beaucoup de gens ont été tués", a-t-on dit de source militaire. Le bilan pourrait être très lourd, a-t-on ajouté. Un ancien responsable de la localité où s'est déroulé le drame, Kukawa, près du lac Tchad dans l'Etat du Borno, a parlé de nombreux tués après l'attaque qui s'est produite en début de soirée. Bachir Ahmed, un membre d'un groupe local d'auto-défense, a raconté qu'un collègue qui avait fui l'attaque et qui était ensuite retourné à Kukawa, lui avait dit que 97 corps avaient été retrouvés, certains carbonisés parce que les agresseurs avaient mis le feu aux maisons. Aucun bilan officiel n'a été avancé. Après avoir perdu du terrain en début d'année, Boko Haram a intensifié ses attaques, principalement sur Maiduguri, capitale de l'Etat de Borno et la plus grande ville du nord-est du Nigeria. Mardi, deux villages du Borno, Mussaram I et Mussaram II, ont été attaqués par des hommes armés, faisant 48 morts, selon la police et un membre du Parlement. (Lanre Ola; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant