Massacre à Orlando : les SMS glaçants envoyés par une victime à sa mère

le
0
Les derniers SMS envoyés par Eddie Justice à sa mère, le soir de la fusillade à Orlando
Les derniers SMS envoyés par Eddie Justice à sa mère, le soir de la fusillade à Orlando

Le chaos a duré près de 3 heures et a emporté la vie d'une cinquantaine de personnes. Quelques minutes après le début de l'attaque du Pulse dimanche, Eddie Justice s'est retrouvé pris au piège dans les toilettes de la boîte gay d'Orlando. Là, il y a rédigé plusieurs SMS destinés sa mère pendant qu'Omar Mateen continuait son carnage et le retenait en otage.

Quinze heures après ces échanges, Mina Justice n'avait toujours eu aucune nouvelle de son fils, Eddie, comptable âgé de 30 ans. Elle a rapporté à l'agence américaine Associated Press le contenu des SMS. Retranscrit par le site d'information Slate, l'échange a commencé à 2 h 6, quatre minutes après le début de l'attaque, et a duré pendant 45 minutes :

Eddie : « Maman, je t'aime » (à 2 h 6 du matin)

Eddie : « Dans le club, ça tire »

Mina : « Tu vas bien ? »

Eddie : « Pris au piège dans les toilettes (2 h 7)

Mina : « Quelle boîte ? »

Eddie : « Pulse. En ville. Appelle police. »

Eddie : « Je vais mourir. » (2 h 8)

Mina : « Je les appelle »

Mina : « Tu y es toujours ? »

Mina : « Réponds à ton satané téléphone »

Mina : « Appelle-moi »

Eddie : « Appelle-les, maman » (2 h 39)

Eddie : « Maintenant »

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant