Maserati Ice Driving : bel canto sur patinoire

le
0
Dernière-née de la marque au trident, la Maserati Ghibli Q4 se montre étonnamment efficace sur la glace grâce à sa transmission intégrale.
Dernière-née de la marque au trident, la Maserati Ghibli Q4 se montre étonnamment efficace sur la glace grâce à sa transmission intégrale.

Riche d'un passé aussi glorieux que tumultueux, Maserati est en plein renouveau : en attendant l'arrivée prochaine d'une Levante destinée à rouler sur les brisées du Porsche Cayenne, c'est aujourd'hui grâce à la Ghibli que "l'autre marque de Modène" élargit rapidement sa clientèle. Conçue sur une plateforme raccourcie de Quattroporte, cette berline constitue une alternative séduisante aux "premiums" allemandes. En particulier la version Q4, dont le V6 biturbo assemblé chez Ferrari développe 410 chevaux qu'une transmission intégrale distribue aux 4 roues pour lui permettre d'affronter en toute sérénité les conditions climatiques les plus difficiles. Des circuits de F1 sur glace Des caractéristiques inhabituelles pour Maserati, qui propose de les faire découvrir à l'occasion de stages de pilotage sur glace. Conçus par la société française Laponie Ice Driving, ceux-ci sont organisés dans le nord de la Suède sur un immense lac, opportunément recouvert d'une généreuse épaisseur de glace durant la période hivernale. La surface disponible est tellement étendue que pas moins de 9 pistes y sont dessinées, du simple cercle d'évolution permettant de se familiariser avec le comportement d'une voiture équipée de pneus à clous à celles reproduisant fidèlement - et à l'échelle 1 - les tracés de véritables circuits de Formule 1. Le participant a ainsi le choix de connaître le grand frisson de la glisse à haute vitesse sur des circuits aussi...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant