Marussia : Chilton en mal de sponsors ?

le
0
Marussia : Chilton en mal de sponsors ?
Marussia : Chilton en mal de sponsors ?

Coéquipier de Jules Bianchi chez Marussia en 2013 pour sa première saison en F1, Max Chilton pourrait avoir à l'avenir des difficultés à conserver son baquet au sein de l'écurie britannique à fonds russes. En effet, Max Chilton doit principalement sa place au sein de l'écurie aux millions d'euros que le pilote britannique apporte via un contrat de sponsoring de Marussia avec Aon, société d'assurances dont son père est président non-exécutif. Or, suite au départ de Graham Chilton, Aon a décidé de mettre fin aux contrats de sponsoring dans les sports mécaniques pour se recentrer sur le football.Cette décision de la société Aon ne peut que fragiliser la position de Max Chilton au sein de l'écurie Marussia, qui n'est pas connue pour sa santé financière et ne cache pas son appétit pour des pilotes qui apportent du financement comme Max Chilton ou le Vénézuélien Rodolfo Gonzalez, troisième pilote de l'écurie, qui a obtenu du roulage le vendredi matin grâce au soutien de PDVSA, compagnie pétrolière nationale vénézuélienne, qui a soutenu Pastor Maldonado chez Williams avant de convaincre Lotus de le titulariser en 2014. Mais Max Chilton ne devrait pas être la seule victime de cette décision car son frère ainé, Tom Chilton, était le coéquipier d'Yvan Muller en WTCC en 2013 avec le soutien financier d'Aon.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant