Martine Aubry veut prendre la main

le
0
Pour ses partisans, pas de doute : la première secrétaire du PS est maintenant en position de force pour 2012.?

Une nouvelle période commence. La première secrétaire du PS, Martine Aubry, qui a manifesté samedi à Lille contre la réforme des retraites, a prévu de s'exprimer cette semaine «sur la sortie de crise, si la loi est promulguée». Ce mardi, elle prendra la parole à l'occasion du conseil national qui doit adopter les propositions pour «l'égalité réelle». Celles-ci seront soumises au vote des militants, mais le texte fait débat: alors que sa rédaction a été pilotée par le porte-parole, Benoît Hamon, l'aile droite du PS le juge trop dispendieux. À Martine Aubry de montrer qu'elle peut tenir les deux flancs de son parti sans rester dans l'ambiguïté.

En revenant sur le terrain des propositions, comme elle l'a aussi fait samedi en présentant sa vision «d'une nouvelle société urbaine» , Martine Aubry espère combler le déficit dont souffre encore le PS dans l'opinion. Car si l'on en croit les sondages, le bilan des mouvements de protestation est plus que mitigé pou...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant